Articles

Six personnages en quête d'auteur

Par Laurent Schteiner, le 22 septembre 2012 — La Colline — 3 minutes de lecture

La rentrée de Stéphane Braunschweig au théâtre de la Colline était très attendue avec notamment son adaptation de cette célèbre pièce de Pirandello. Calant sa mise en scène avec originalité, il transpose à merveille la pensée de l’auteur en posant avec simplicité les questions que soulève  cette pièce. La dimension apportée à ce spectacle par les comédiens est juste renforçant ainsi la fluidité de cette mise en scène. 

 

La scénographie nous présente un plateau côté jardin et un espace de travail côté cour. C’est que sont réunis comédiens et metteur en scène. Ce dernier tente de fédérer le petit groupe de comédiens autour de sa pièce. Selon lui, la parole de l’auteur prime par-dessus tout. Les comédiens  sont pour leur part en pleine interrogation. Ils ne se reconnaissent en rien dans les personnages de la pièce. Ils préfèrent mettre en relief leurs ressentis et les faire valoir dans ce texte. Ce débat passionnant met en exergue la représentation du théâtre même. Les personnages existent-ils ? Si oui, est-le fait de l’auteur, des comédiens ou des spectateurs ? La réponse n’est pas aussi simple tant l’interdépendance de tous ces éléments est ténue.

 

Au beau milieu de ces échanges, soudain un groupe d’individus s’invite sur le plateau et se présente comme des personnages laissés à l’abandon, en vrac et orphelins de leur auteur. Une soif de vivre les pousse à venir voir ce metteur en scène et ses comédiens. Ces personnages sans auteur sont dans l’urgence. Il leur faut trouver un auteur, une scène pour vivre ou survivre. Leur appel est impérieux et désespéré. Ils se doivent de revivre sur scène ce pour quoi ils ont été créés. Le choix de Philippe Girard est excellent car qui mieux que ce comédien subtil peut incarner cette absolue et désespérée nécessité qui anime cette folle angoisse de ne pas exister. Le conflit décalé entre les « vrais comédiens » sur le plateau et ces personnages est proprement délirant et drôle.

 

Usant de vidéo, Stéphane Braunschweig accroit la dimension fantastique de l’œuvre de Pirandello en la prolongeant à sa façon. Les comédiens jouent avec justesse dans l’ensemble une partition qui souligne la réussite de ce spectacle.

 

Laurent Schteiner

 

Six personnages en quête d’auteur de Luigi Pirandello

Adaptation et mise en scène de Stéphane Braunschweig

Assistantes : Pauline Ringeade et Catherine Umbdenstock

 

Avec Elsa Bouchain, Christophe Brault, Caroline Chaniolleau, Claude Duparfait, Philippe Girard, Antony Jeanne, Maud Le Grévellec, Anne-Laure Tondu, Manuel Vallade et Emmanel Vérité.

Avec la participation d’Annie Mercier

 

Costumes: Thibault Vancraenenbroeck

Lumière: Marion Hewlett

Collaboration artistique : Anne-Françoise Benhamou

Collaboration à la scénographie : Alexandre de Dardel

Son : Xavier Jacquot

Vidéo : Sébastien Marrey

Maquillage et coiffure : Karine Guilhem

Photo © Elisabeth Carecchio

 

Théâtre de la Colline

5 rue Malte-Brun

75020 Paris

www.colline.fr

du 5 septembre au 7 octobre 2012

 

 
 
 

Laurent Schteiner