la double inconstance ou presque