Articles

Théâtre : « 2 sœurs » de Marien Tillet

Par Laurent Schteiner, le 11 mai 2022 — 2 soeurs, Marien Tillet, Théâtre Dunois — 3 minutes de lecture

Le théâtre Dunois nous récemment présenté un spectacle de qualité sous la forme d’un thriller palpitant écrit, mis en scène et interprété par Marien Tillet, 2 soeurs. Cette histoire décalée et envoutante nous repousse sur un terrain où la folie et la terreur règnent en maitre.

Ce spectacle met en scène un ethnologue, Marc, qui un soir se retrouve en butte avec une vieille armoire, qui, visiblement n’a pas révéler tous ses secrets. La narration des péripéties de Marc est entrecoupée de digressions amusantes et décalées, interrompant le fil de cette histoire étrange et farfelue. A ce point de la pièce, Marien Tillet casse le quatrième mur pour s’adresser aux spectateurs. Ce faisant, il les fixe astucieusement afin de mieux les surprendre ou les compromettre.

crédit Cédric Demaison

La découverte d’un journal intime au fond d’un tiroir de la vieille armoire coïncide avec la délicieuse rencontre de Lisa qui entre dans sa vie comme un coup de vent. Le journal intime, écrit en 1953, découvert par Marc décrit le calvaire d’Aïlen O’Leary, une jeune irlandaise alitée et ressentant les symptômes de la maladie de Wilson. Cette maladie provoquant une accumulation excessive de cuivre dans le foie,  pousse Marc à s’intéresser de près à cette singulière histoire survenue 60 ans plus tôt. Les notes qui s’échappent du violon de Marien Tillet accompagnent son obsession croissante pour cette histoire déroutante.

Le rythme s’accélère, en jetant les spectateurs dans la confusion et en les projetant dans un jeu labyrinthique inquiétant. Légende urbaine et onirisme tissent une toile étrange où le spectateur se retrouve préalablement piégé. Les rebondissements multiples témoignent de cette part d’étrange et de frisson délivrant des émotions délicieuses à un auditoire désormais captif. Portons au crédit de Marien Tillet sa performance remarquable assise sur un récit bien ficelé. En présentant cette balade irlandaise avec sa problématique de violence et de folie collectives instillées par la peur, Marien Tillet nous souffle que l’humanité vaut toujours mieux que cela !

Laurent Schteiner

2 seours

Ecriture, mise en scène : Marien Tillet

  • Jeu / violon : Marien Tillet
  • Scénographie / Lumières: Samuel Poncet
  • Dispositif sonore : Pierre-Alain Vernette

Prochaines dates :

Théâtre Dunois
7 rue Louise Weiss
75013

Les 11, 12 mai à 19h 
Les 13, 14 ,16, 17 et 18 mai à 20h
Scolaires : le 17 mai à 10h

Festival d’Avignon 2022

11.Avignon 
11 bld Raspail
Salle 2

 

Laurent Schteiner

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.