Articles

Théâtre : « Buster Keaton » d’Elise Vigier et de Marcial Di Fonzo Bo

Par Laurent Schteiner, le 29 mars 2021, mis à jour le 30 mars 2021 — buster keaton, Elise Vigier, Marcial Di Fonzo Bo — 4 minutes de lecture

Après M comme Melies récompensé par le Molière de la meilleure création Jeune Public, Elise Vigier et de Marcial Di Fonzo Bo viennent récemment de nous offrir un spectacle haut en couleur dédié aux professionnels en attendant des jours meilleurs pour le public. Ce spectacle éclaire cette légende du cinéma américain muet, ce génie comique que d’aucuns appelaient « l’homme qui ne rit jamais » et qui déclenchait des cascades de rire.

Ce spectacle conçu et adapté à partir des textes notamment d’Agnès Desarthe, Leslie Kaplan, Frederico Garcia Lorca nous montre l’ascension de ce créateur hors pair pour qui la précision des gags constituait un atout majeur dans la mécanique du rire. « Enfant de la balle » au sein d’un espace familial artistique  itinérant, élargi plus tard à sa fratrie, il sera rapidement surnommé « Buster » (casse-cou) pour son intrépidité à réaliser des cascades incroyables. Puis prenant son envol, il signera Le Cameraman, La maison démontable, Navigator ou encore Ma vache et moi…et bien d’autres films. A l’acmé de sa créativité, Buster Keaton ciselle ses films avec une précision d’horloger, luttant désespérément contre un monde qui s’industrialise vite et qui veut le broyer. Mais contre toute attente, avec son air impassible, l’homme qui ne rit jamais se relève sans cesse. « Buster Keaton a une façon très personnelle de détourner les objets de leur fonction initiale. Les objets détournés font « grains de sable » dans la mécanique keatonienne, le propulsant dans un contexte différent de la logique réelle où il se retrouve dans une situation qu’il n’a pas choisie et où il doit faire face. »

Ce spectacle s’apparente à un show artistique de belle facture composée de vidéos, relatant certains de ses films cités (cf. supra), de chorégraphies, et de moments de vie de Buster Keaton. La scénographie, imposante composée de multiples décors, est à la hauteur de l’événement en soulignant la poésie de cet agitateur de 7e art.  Les comédiens assurent, quant à eux, une partition juste jouant entre les multiples décors et  vidéos retraçant la vie de celui qui a laissé une trace indélébile dans notre patrimoine cinématographique.

Laurent Schteiner

Buster Keaton d‘Élise Vigier et Marcial Di Fonzo Bo
Mise en scène d‘Élise Vigier et Marcial Di Fonzo Bo

À partir des textes d’Agnès Desarthe, Leslie Kaplan, Federico Garcia Lorca, Florence
Seyvos, Yoann Thommerel, Tanguy Viel et Steven Wallace

Avec Louis Benmokhtar, Pierre Bidard, Samy Caffonnette, Michèle Colson, May Hilaire
  • Scénographie et peintures : Catherine Rankl
  • Musique : Étienne Bonhomme
  • Costumes : Pierre Canitrot
  • Perruques et masques : Cécile Kretschmar
  • Marionnettes : Kiké Gómez Bastias
  • Chorégraphie : Jim Couturier
  • Cascades et mouvements : Mickaël Le Guen
  • Collaboration aux lumières et régie: Marie Hardy
  • Graphisme : Bells Angels
  • Photographies : Pascal Gely
  • Assistante à la mise en scène : Cécile Feuillet
  • Régie générale : Camille Faure et David Marain
  • Régie plateau : Naoual El Fannane
  • Régie son, vidéo : Baptiste Galais
  • Réalisation costumes : Charlotte Le Gal et Antoinette Magny
  • Chapelier : ‘Mr. Chapeau’
  • Régie Costumes : Maud Dufour avec l’aide de Christelle Barré
  • Construction du décor par les ateliers de la Comédie de Caen
    Sous la direction de Carine Fayola
Pierre Amaury Hervieu, Alexis Claire, Serge Tarral, Naoual El Fannane, Fred Pavageau,
Bruno Banchereau, Clémentine Pignal, Jean Loison, Carine Fayola, Nina Marain, Laurent
Mandonnet, Alizée Goudard, Celanie Remy Lamy et Benoit Gondouin
Assistants à la construction des marionnettes : Benoît Halder, Anna Charpentier, Alicia
Quesnel, Hayat Ait Ouazzou, Vincent Bénard, Fanny Pontel, Henry Laumaille.
Stagiaires : Eléonore Canard et Maya Vergnioux
Extraits de flms de Fatty Arbuckle, Buster Keaton, Bob Fosse, Friedrich Murneau, Sergueï
Eisenstein, Jean Epstein et Fritz Lang
Une production de La Comédie de Caen – CDN de Normandie
Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National

Laurent Schteiner

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.