Articles

theatre : Collaboration de Ronald Harwood

Par Laurent Schteiner, le 11 mars 2013 — didier sandre, georges werler, michel aumont, richard strauss, ronald harwood, stefan zweig, theatre de la madeleine — 3 minutes de lecture

Ronald Harwood dispose en cette année 2013 d’une forte actualité puisqu’il est présent sur deux scènes théâtrales  :  le théâtre Rive Gauche avec A tort et à raison et le Théâtre de la Madeleine avec Collaboration. Dans ce nouveau chapitre qui va couvrir les années 30 et 40, Ronald Harwood a choisi de nous représenter la rencontre de Richard Strauss, l’un des plus grands compositeurs du début du XXe siècle avec Stefan Zweig l’écrivain le plus émérite de cette époque, deux géants, deux artistes au sommet de leur art.

Richard Strauss en peine d’inspiration se tourne vers cette figure incontestée de la littérature afin de créer un nouvel opéra. Zweig se lance avec désir et retenue dans cette nouvelle aventure que lui propose son nouvel ami. Les sombres heures qui attendent l’Europe ralentissent l’enthousiasme de l’écrivain qui doit faire face à une crise sentimentale qui le conduit à se séparer de sa femme. La situation des juifs en Europe empire et les difficultés de collaboration artistique s’amoncellent pour ces deux créateurs. Une collaboration qui devrait aboutir à la création de La femme silencieuse. Les pressions de fait pèsent sur Zweig qui voit ses ouvrages brûlés au nom d’une propagande nazie. Richard Strauss subit de son côté  le chantage de Goebbels sur sa famille, sa belle-fille juive et ses petits-enfants. La fuite de Zweig en Amérique Latine et le combat de Strauss pour rester fidèle à son amitié et à la parole donnée à son ami auront raison de cette magnifique collaboration qui s’est déclinée à plusieurs niveaux. L’heure des comptes approchant, à la fin de la guerre, Strauss aura à répondre de ses choix et de ses compromissions.   

 colla1 colla2

La mise en scène très soignée de Georges Werler s’accompagne d’un rythme qui tient en haleine le public d’un bout à l’autre de la pièce. Christiane Cohendy, Stéphanie Pasquet, Patrick Payet, Eric Verdin, Armand Eloi sont tous excellents avec une mention particulière pour Christiane Cohendy, (l’épouse de Strauss).

colla3

colla4

Michel Aumont et Didier Sandre, tous deux dans des registres différents sont magnifiques de sens et de subtilité. Ces deux monstres sacrés nous entraînent dans un jeu où le public demeure bouche bée à la fin du spectacle. Didier Sandre, tout en finesse nous guide dans la complexité de cet être qui choisit une issue fatale, estimant que l’Europe est définitivement perdue. Strauss interprété par Michel Aumont, se débat dans la nasse des nazis, tentant de préserver l’essentiel. Un fabuleux jeu de comédiens ! Une pièce à voir de toute urgence !

 

Laurent Schteiner

 

Pour regarder et diffuser la vidéo de Collaboration
https://vimeo.com/55520175

 

Collaboration de Ronald Harwood

 

Avec Michel Aumont, Didier Sandre, Christiane Cohendy, Stéphanie Pasquet, Patrick Payet, Eric Verdin, Armand Eloi.

Décors Agostino Pace.
Lumières Jacques Puisais.
Costumes Pascale Bordet.
Conception sonore Jean-Pierre Prevost.

Théâtre de la Madeleine
19 rue de Surene

75008 Paris

Du mardi au samedi à 20h30, le samedi et le dimanche à 17h.
Réservations http://www.theatremadeleine.com/spectacle/piece/collaboration

Laurent Schteiner