Articles

Théâtre : De l’influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites !

Par Laurent Schteiner, le 26 décembre 2015 — De l’influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites, isabelle carré, paul zindel — 3 minutes de lecture

Le théâtre de l’Atelier nous propose actuellement une série de représentations exceptionnelles tirées de la pièce de Paul Zindel, De l’influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites. L’adaptation théâtrale de Manèle Labidi-Labbé nous replonge dans une Amérique des années 70 en pleine mutation. La mise en scène d’Isabelle Carré est précise et sobre délivrant un spectacle fort et rempli d’émotions.

Béatrice Hunsdorfer est une femme veuve, d’une quarantaine d’années. Elle et ses filles, Ruth et Matilda, luttent pour survivre dans une société qu’elles comprennent à peine. Béatrice rêve d’ouvrir un salon de thé élégant, mais ne dispose pas des ressources nécessaires pour atteindre son but. Ruth, qui est épileptique, est une adolescente rebelle, alors que Matilda est une jeune fille timide, mais très intelligente et idéaliste. Cette dernière, passionnée de sciences, étudie l’influence des rayons gamma sur le comprortement des marguerites…

COMPORTEMENT DES MARGUERITES Photo Armande Alice Isabelle (Libre de droit (c)Christophe Vootz)

C’est par la voix magnifique de Nina Simone que débute cette pièce par un titre phare de la comédie musicale Hair, « Ain’t got nothing » situant ainsi l’action au coeur des années 70 dans un quartier populaire. Cette pièce met avant tout en relief les troubles de la bipolarité où Béatrice, interprétée de façon magistrale par Isabelle Carré, tente à travers  sa maladie d’élever ses deux filles. Celles-ci, aux antipodes l’une de l’autre, gèrent comme elles le peuvent leur mère qui ne cesse de les rabaisser. Leur amour pour elle se traduit par des acceptations, des révoltes ou par des résignations face à ce qui les dépasse.

COMPORTEMENT DES MARGUERITES Photo Alice et Armande (Libre de droit (c)Christophe Vootz)

L’intelligence scientifique de Mathilda va contre toute attente les rassembler autour de son projet d’études des marguerites exposées aux rayons gamma. La mise en scène toute en nuances d’Isabelle Carré la conduit à endosser un rôle particulièrement difficile. Ses propos terribles assénés sur un ton désinvolte et détaché à ses filles produisent un impact et un effet détonants. La présence scénique très forte de ces trois comédiennes, Isabelle Carré, Armande Boulanger et Alice Isaaz assurent un spectacle d’une grande qualité. Courez-voir sans plus attendre ce magnifique trio dans une revisite intelligente de cette célèbre pièce !

Laurent Schteiner

De l’influence des rayons gamma sur le comportement des marguerites  de Paul ZINDEL
Adaptation et collaboration à la mise en scène de Manèle LABIDI-LABBE
Mise en scène d’Isabelle CARRE

Avec Isabelle CARRE (Béatrice), Alice ISAAZ (Ruth), Armande BOULANGER ou Lily TAIEB (Mathida)

  • Scénographie : Delphine SAINTE-MARIE
  • Lumières : Franck THEVENON
  • Costumes : Nathalie CHESNAIS
  • © Christophe VOOTZ

Théâtre de l’Atelier
1 Place Charles Dullin – 75018 Paris

Réservations : 01 46 06 49 24
www.theatre-atelier.com

du mardi au samedi à 19h, le samedi à 17h

jusqu’au 6 février 2016

Laurent Schteiner