Articles

Théâtre du Rond-Point : "Journal de ma nouvelle oreille" !

Par Laurent Schteiner, le 11 juin 2015 — isabelle fruchart, theatre du rond point, Zabou Breitman — 3 minutes de lecture

Zabou Breitman nous propose actuellement au Théâtre du Rond-Point un seul en scène magique, journal de ma nouvelle oreille. Ce spectacle magnifique s’inscrit dans la lignée des pièces qui se distinguent par la finesse et l’intelligence dont Zabou nous a toujours accoutumé. Isabelle Fruchart est incroyable dans son autobiographie tapissée de pudeur et d’émotions qui touche en plein coeur.

redim_proportionnel_photo (2)

Parfois, on ne s’aperçoit pas tout de suite de son handicap. On négocie avec soi-même quand on a 14 ans. On en rit même. C’est l’histoire d’Isabelle Fruchart, l’histoire d’une vie, qui a découvert son handicap à 26 ans. A la découverte de ses troubles encore mal identifiés, Isabelle Fruchart compose avec sa famille qui ne voit qu’une envie de se singulariser. Jusqu’au jour où l’inconcevable s’abat sur elle et crève la poche de ses illusions d’être comme tout le monde. Elle a un handicap qui lui ôte 70% de l’audition de ses deux oreilles. De l’acceptation d’un appareillage jusqu’aux différents niveaux liés à ces nouvelles oreilles, Isabelle Fruchart nous décrit son parcours à travers son journal intime qu’elle a écrit au jour le jour.

redim_proportionnel_photo

C’est avec une grande sensibilité et une certaine pudeur qu’elle nous expose son vécu de façon parfois didactique. Nous faisant ressentir les avantages du «monde invisible », elle nous émeut à chaque fois qu’elle nous arrache des rires. Isabelle Fruchart ne sert pas de son handicap. Bien au contraire, elle tient à le domestiquer avec humour grâce aux différents niveaux liés à l’adaptation de son appareil. Avec une belle grandeur d’âme, elle s’ouvre au public laissant fleurir le parterre de feuillage qui entoure la scène. Un tapis de feuilles qui rappelle ce qui l’isole du monde. Mais l’acceptation de ne pas retrouver toute son audition consacre la fin de son journal. Sur cette note décevante, elle se décide à considérer cette situation de façon réaliste et positive. C’est sur cette image pleine de poésie qu’Isabelle Fruchart referme son journal avec émotion et une infinie tendresse laissant les spectateurs totalement chavirés. Un public qui applaudit la personne rare et l’artiste qui a su donner des lettres de noblesse à son handicap et en retirer une force. Chapeau bas !

Laurent Schteiner
 
Journal de ma nouvelle oreille de et avec Isabelle FRUCHART
adaptation, mise en scène et chorégraphie de Zabou BREITMAN

  • Décor : Simon STEHLE
  • Son : Laury CHANTY
  • Lumières : André DIOT
  • Costumes : Amina REZIG
  • Assistante de production : Diane DEROSIER
  • Collaboratrice à la Chorégraphie : Sarah ZOGHLAMI
  • Musique finale : Le Chapelier Fou
  • Regard sur la magie : Alexandra et Dominique DUVIVIER
  • Diffusion et production déléguée : Prima Donna
  • © Giovanni Cittadini Cesi

Théâtre du Rond-Point
2 avenue Franklin D. Roosevelt
75008 Paris
Tel : 01 44 95 98 21
jusqu’au 4 juillet 2015 à 20h30
www.theatredurondpoint.fr

Laurent Schteiner