Articles

Théâtre : El Cid

Par Audrey Jean, le 11 février 2014 — El Cid, Philippe Car, Théâtre 13 — 3 minutes de lecture

Dernier spectacle présenté par l’Agence de Voyages Imaginaires à l’occasion de leur résidence au Théâtre 13 Seine : « El Cid ». Philippe Car et sa bande de joyeux drilles revisite en fanfare la tragique histoire d’amour de Chimène et Rodrigue pour notre plus grand bonheur. Incontestablement la plus euphorisante des trois créations présentées depuis début Janvier, à découvrir sans tarder !

El Cid! (voiture) ®Elian-Bachini

Rodrigue et Chimène s’aiment d’amour, jusque là tout est simple. Mais lorsque le père de Chimène le Comte de Gomès gifle le vieillissant Don Diego le père de Rodrigue chacun des enfants doit se positionner en faveur de son géniteur pour sauver l’honneur familial. Rodrigue venge l’affront fait à son père et tue le comte à la suite d’un duel renonçant par la même à ses fiançailles avec Chimène. Après bien sûr comme dans toute tragédie tout se complique…

L’Agence de voyages Imaginaires nous propose  un décryptage en bonne et due forme du classique de Corneille. Dans une mise en scène foisonnante évoquant un manège tourbillonnant, les acteurs jouent avec beaucoup de second degré des complications de la tragédie. Tout est prétexte à s’amuser et à tourner en dérision les tourments de ces héros. En commençant par installer un débat sur la nécessité de défendre les valeurs de sa famille, les comédiens définissent un personnage de conteur aux voix multiples car il sera incarné par plusieurs d’entre eux. Alonzo, c’est son nom, permettra alors une distanciation comique tout au long du spectacle donnant à la compagnie l’occasion d’avoir un regard décalé sur la lourdeur et le surréalisme qui peuvent parfois caractériser la tragédie. En effet les comédiens vont au moyens d’effets subtils de mise en scène nous faire ressentir à quel point les péripéties rocambolesques vécues par Rodrigue se passent dans un espace temps très limité. Il suffit ensuite à la compagnie d’ancrer son intrigue dans l’univers fantasque et coloré qui la caractérise pour nous transporter dans cette histoire d’amour passionnante et ici follement drôle.  Inspirée de trois mois de théâtre itinérant sur les routes d’Espagne cette création bénéficie également d’une atmosphère musicale magnifique inspirée du flamenco et encore une fois les artistes se distinguent par leur capacité incroyable à jongler d’un instrument à un autre. Tout est mis en œuvre pour nous présenter une toute nouvelle lecture de cette pièce pourtant si connue. Une réussite en tous points pour la compagnie de Philippe Car qui sait merveilleusement réveiller nos âmes d’enfants ! 

Audrey Jean 

« El Cid » d’après Pierre Corneille

Mise en scène de Philippe Car

Avec : Philippe Car, Valérie Bournet, Vincent Trouble, Marie Favereau et Nicolas Delorme

Jusqu’au 16 Février

Mardi, jeudi et samedi à 19H30
Mercredi et vendredi à 20H30
Dimanche à 15H

Théâtre 13 Seine

30 rue du Chevaleret
75013 Paris

Audrey Jean