Articles

Théâtre : "Europe Connexion" Alexandra Badea et Matthieu Roy associés pour une création sophistiquée au cynisme redoutable !

Par Audrey Jean, le 19 janvier 2017 — alexandra badea, Europe Connexion, Festival des arts de Taipei, Matthieu Roy, Théâtre Ouvert — 4 minutes de lecture

Actuellement programmée au Théâtre Ouvert la nouvelle création de Matthieu Roy s’attaque de front à la spirale infernale qui enferme les lobbyistes et entraîne ainsi les spectateurs au coeur d’un voyage politique et psychologique passionnant. « Europe Connexion » écrit par Alexandra Badea a été crée en Octobre au Festival des arts de Taipei nous donnant aussi l’occasion de rencontrer et d’entendre des acteurs taïwanais en langue originale.

« Tu aurais pu mettre ton intelligence dans des causes plus nobles, tu aurais pu faire de la recherche, tu aurais pu écrire des bouquins, tu aurais pu éclairer le monde, mais tout ça ne t’aurait pas donné tout ce pouvoir. Tu veux conduire. Tu veux conduire le monde par procuration. Tu aimes être le cerveau pervers de la machine qui tourne. Ce n’est pas que l’argent, c’est la soif de puissance. Tu veux être dans la loge des plus grands. »

C’est un homme intelligent. Et ambitieux. Énarque brillant, assistant parlementaire d’une députée européenne en charge de dossiers environnementaux, il change de camp. Plus de pouvoir, plus de prestige, plus d’argent c’est ce qu’il trouve de l’autre côté, du côté des lobbys des pesticides. Sans hésiter il se compromet, trahit, enclenche malversations en tous genre et s’engage sans limites dans cette voie obscure. Poussée par sa famille et sa soif inextinguible de pouvoir il s’enferme progressivement et  irrémédiablement dans une spirale infernale, de celle qui écrase les hommes et pousse les plus faibles au burn-out et au suicide.

Matthieu Roy reprend ici un dispositif scénographique particulièrement chiadé qu’il maîtrise à la perfection. L’atmosphère est feutrée, le décor luxueux et glacial à la fois représentant la chambre lambda d’un hôtel international étoilé, lumières tamisées et des couloirs sombres où évoluent les comédiens comme des pantins répétant à la perfection une chorégraphie millimétrée. La mécanique est rigoureuse, précise, incisive, les enchaînements parfaitement synchronisés. Et ces voix qui nous parviennent, amplifiées par les casques audio distribués au public. Toute la pièce se déroule ainsi, équipé du casque le spectateur disposé tout autour de la scène est partie intégrale de l’expérience qui se déroule sous ses yeux. Dans ses oreilles résonne la voix de ce personnage comme une pensée qui nous submerge. Ce dispositif associée à l’écriture nerveuse d’Alexandra Badea décuple ses possibilités. Le texte entièrement écrit à la deuxième personne du singulier interpelle directement le spectateur le positionnant en héros noir de cette fable contemporaine, le forçant à se questionner sur sa propre position dans un monde vérolé par le rapport maladif à l’argent. Jusqu’ou est il prêt à aller ? Le « Tu » et la disposition quadri-frontale du public nous placent au centre de cette spirale, au coeur même de ce labyrinthe psychologique pour une expérience immersive malaisante. La parole circule entre les acteurs, passant avec fluidité d’un homme à une femme, du français au mandarin, démontrant à quel point le cancer est déjà tentaculaire. Orient et Occident, les deux faces du monde sont déjà à égalité, toutes deux sclérosées par la puissance montante des lobbys et tous les hommes seront ici égaux face à la menace, broyés par la grande machine jusqu’à devenir des pantins inertes, fantomatiques, des ombres d’eux-mêmes. Glaçant.

Audrey Jean

« Europe Connexion » d’Alexandra Badea 
Mise en scène de Matthieu Roy 

Traductrice, interprète et dramaturge Ling-Chin Chow

Avec Brice Carrois, Johanna Silberstein, Chih Wei Tseng, Wei-Lien Wang et Shih-Chun Wang
Jusqu’au 4 Février 
Mardi et mercredi à 19h
Jeudi, vendredi et samedi à 20h
Dimanche 29 à 16h
Théâtre Ouvert, Centre National des Dramaturgies Contemporaines
Retrouvez les dates de tournée sur le site de la Cie du Veilleur 

ACTUALITES HIVER 2017


 
 

Audrey Jean