Articles

Theatre : Festival Péril Jeune à Confluences : Side in / Side out

Par Laurent Schteiner, le 1 octobre 2013 — festival peril jeune, theatre confluences — 2 minutes de lecture

Du mardi 1er au jeudi 3 octobre à 20h30 (1h) aux Confluences.  190 rue de Charonne. Paris 20e.
www.confluences.net

Compagnie Un jour aux rives
Auteur : Tom Nanty
Metteuse en scène : Annika Weber
Lauréat du prix Paris Jeunes Talents, catégorie spectacle vivant

Après sa performance de dragking, Tom retrouve le calme de sa loge. Il nous fait alors partager ses réflexions sur les travers de l’urbanisme et les inégalités sociales, pendant qu’il se change après son spectacle, suspendu dans la tension des contraires des genres. Une expérience théâtrale du rapport entre l’individu et la société et son regard, entre la marge et la norme, qui vient troubler les limites.

Side In Side Out
Pourquoi est-ce une expérience théâtrale ?

« Side in/side Out est par sa forme et par son angle de vue un objet un peu atypique. J’avais envie de partir de deux niveaux bien distincts de la parole et de l’action qui à première vue n’ont aucun lien évident, puis de les rapprocher successivement. Parce que pour moi les thèmes de la banlieue et du genre sont étroitement liés et renvoient à la thématique universelle présente dans toute société démocratique: le rapport entre l’individu et la structure sociale dans laquelle il vit, entre la norme et la marge. Il s’agit alors de donner comme une ombre décalée à ce qu’on voit et entend, de trouver des coïncidences et des correspondances entre les deux, pour ouvrir l’horizon de la perception. Nous ne voulons pas montrer quelque chose de fini, mais faire vivre un processus de construction de sens, progressif et forcément personnel.
Nous proposons des points d’ancrage, mais la compréhension et la prise de conscience, partielles, furtives, glissantes, si elles doivent naître, se font dans l’assemblage de ces éléments donnés avec l’histoire personnelle de chacun. Le théâtre n’est jamais figé et reproductible, mais toujours scène du mouvement, de l’éphémère, de l’expérience unique. »

Annika Weber
FESTIVAL PERIL JEUNE 2013

Laurent Schteiner