Articles

Theatre : Jeux de cartes 1 : Pique de Robert Lepage

Par Laurent Schteiner, le 23 mars 2013 — jeux de cartes 1 : pique, robert lesage, theatre de l'europe, Théâtre de l'Odéon — 3 minutes de lecture

Le Théâtre de l’Odéon-Théâtre de l’Europe présente actuellement aux Ateliers Berthier un spectacle d’une grande originalité de Robert Lepage Jeux de cartes 1 : Pique. Cette œuvre constitue le premier volet d’une quadrilogie touchant aux jeux de cartes et plus particulièrement à ses symboles.  Réinventant les espaces scéniques, Robert Lepage apparaît comme un artiste pluridisciplinaire qui remodèle les standards de la scénographie. Fortement influencé par le cinéma, il nous dépeint notre monde, un monde d’illusions et de batailles perdues d’avance. De l’amour au sexe en passant par la guerre et le jeu, Robert Lepage nous entreprend avec férocité sur le thème de la futilité de notre société. Composé dans un langage scénique particulier, ce spectacle crée la surprise et l’étonnement !

file_1467_Cartes_Pique-8file_1466_Cartes_Pique-7

La scène se présente sous forme de cercle avec les suspensions d’écrans représentant les quatre couleurs de cartes Pique, Cœur, Carreau et Trèfle. Une scène à géométrie variable  comportant une machinerie permettant l’émergence de chambres d’hôtels, de tables de casinos ou encore des bars. La symbolique de ce premier volet Pique représente l’Epée ou la guerre. Non loin de Las Vegas où Robert Lepage reconstitue son histoire, existait une base militaire où soldats  de la coalition engagés dans la guerre en Irak venaient s’entrainer. De temps en temps, ils venaient à Las Vegas jouer aux cartes et se détendre. Mais Robert Lepage nous présente un enchevêtrement de scènes de couples vivant des histoires parfois compliquées ou encore celle d’un joueur repenti qui a tout perdu famille et argent tente de redémarrer à zéro. On l’aura compris, le théâtre de Robert Lepage ne se donne pas aussi facilement.

 

cartes_1

file_1464_Cartes_Pique-5

Mais force est de reconnaître sa patte cinématographique qui montre l’influence du 7e art dans ses œuvres. L’organisation souterraine scénique qui y règne, ses chemins et ses avenues qui guident les comédiens vers les escaliers jusqu’à cet aspirateur de fumée qui symbolise la fuite des aspirations, témoignent d’une mise en scène cinématographique. Le public est émerveillé devant ces prouesses techniques qui assurent un enchaînement parfait des scènes. Sept techniciens présents dans la scène concentrique assurent la mise en œuvre de toute la machinerie scénique. Saluons la performance des comédiens compte tenu des difficultés techniques de mise en scène. Les inconditionnels de Robert Lepage ne manqueront pas d’y trouver leur bonheur.

 

Laurent Schteiner

 

Jeux de carte 1 : Pique de Ex Machina

Mise en scène de Robert Lepage

Avec Sylvio Arriola, Carole Faisant, Nuria Garcia, Tony Guilfoyle, Martin Haberstroh, Robert Lepage, Sophie Martin, Roberto Mori

photo © Erick Labbe

du 19 mars au 14 avril 2013

Théâtre de l’Odéon – Ateliers Berthier

résa : 01 44 85 40 40
résa en ligne : www.theatre-odeon.eu/fr/infos-pratiques
 
 

Laurent Schteiner