Articles

Théâtre : « Kids » de Fabrice Melquiot au Studio Hébertot

Par Laurent Schteiner, le 12 mars 2022 — fabrice Melquiot, francois ha van, kids, Studio Hebertot — 3 minutes de lecture

Le Studio Hébertot vient de mettre à l’honneur une pièce de Fabrice Melquiot, Kids, qui résonne de façon assourdissante à une actualité brûlante. Cette pièce, qui fait écho à la guerre qui se déroule en Ukraine, présente la vie d’un groupe de jeunes orphelins bosniaques désociabilisés dans ce terrible conflit qui s’est déroulé à la fin des années 90. La langue poétique et quelque peu surréaliste de Fabrice Melquiot  tranche avec la brutalité de cette guerre qui nous touche en plein coeur !

Des brumes des décombres de Sarajevo en 1996, émergent 8 jeunes gens, des orphelins que la guerre a laissés pour compte. Ils vivent ensemble. Ramassés sur eux-mêmes et à la dérive, ils se rassemblent pour ne former qu’un ensemble désincarné n’obéissant qu’à leurs propres désirs et convictions. La guerre a laissé des traces indélébiles sur ces jeunes gens. Chacun d’eux, prisonnier de névroses ou de pathologies issues de cet enfer, essaye de survivre dans les ruines de leur vie. Leurs rapports mâtinés de tendresse et de violence cachent ces années d’angoisses, de déchirements et de ravages. Brisés et en perte de repères, ces orphelins se racontent leurs vies passées et prennent conscience de cette réalité implacable qui les assaille. Quel avenir bâtir sur les ruines d’un passé brûlant ? Mais la tragédie est toujours présente. Livrés à eux-mêmes, ils ne connaissant que le règne de l’impulsivité où le drame, toujours tapi dans l’ombre, frappe les plus faibles.

La mise en scène de François Ha Van est dynamique et alerte dans une scénographie minimaliste. Une narratrice et interprète nous déroule le propos en nous plongeant dans une guerre en Europe qui évoque de façon fracassante celle que nous vivons actuellement. Les allers-retours dans cette guerre des Balkans nous invitent à revivre l’existence de ces jeunes désemparés et privés de leurs familles. Les comédiens sont tous excellents en mettant leur générosité et leur brio au service de cette magnifique pièce. Saluons la performance bouleversante de Hoël Le Corre qui incarne cet enfant perdu dans cette guerre malgré son lourd handicap mental et qui se raccroche désespérément à son frère, désormais sa seule famille.  Assurant la narration, elle passe avec aisance de l’un à l’autre de ces rôles. Ce spectacle produit son lot d’émotions dont il est difficile de s’en dessaisir tant la dramaturgie nous tient en haleine et nous emporte bien au-delà !

« Yougoslavie paysage dévasté, premier jour de paix Huit orphelins
Ils avancent vers l’espoir de recommencer à vivre
La guerre inoubliable tellement présente
Qu’on remonte le temps pour la revivre avec eux
Comme une cicatrice indélébile dans leur mémoire. »

Laurent Schteiner

Kids de Fabrice Melquiot
Mise en scène de François Ha Van

Avec : Nathan Duguay, Montaine Fregeai, Axel Godard, Yann Guchereau, Hoël Le Corre,
Sylvain LeFerrec, Lara Melchioriet Manon Préterre

  • Création musicale et interprétation live : Nathan Dugray
  • Crédit photos : Nathanne Le Corre 

Studio Hébertot
78 bis Bld des Batignolles
75017 Paris
tel : 01.42.93.13.04
https://studiohebertot.com

Jusqu’au 12 avril 2022 du jeudi au samedi à 21h, le dimanche à 14h30, (relâche le 3 avril)

Laurent Schteiner

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.