Articles

Théâtre : Laurent Vacher met à l'honneur Beckett et s'approprie "En attendant Godot"

Par Audrey Jean, le 17 décembre 2014 — Beckett, Godot, Laurent Vacher, Théâtre Jean Arp — 3 minutes de lecture

Laurent Vacher nous propose une nouvelle mise en scène du mythique « En attendant Godot » plus axée sur le langage du corps que sur la portée philosophique du texte de Samuel Beckett. Très incarnée par une équipe de comédiens brillants cette création se jouera au Théâtre Jean Arp de Clamart du 13 au 24 Janvier 2015.

EN ATTENDANT GODOT -

Œuvre emblématique de Samuel Beckett « En attendant Godot » met en scène deux vagabonds qui se retrouvent à un rendez-vous au milieu de nulle part pour rencontrer un certain Godot. Au sein de ce théâtre de l’absurde Godot ne viendra jamais et l’on assistera à la répétition amplifiée de cette attente mystérieuse. Quatre clowns qui se croisent dans un no-man’s land illustrant notre monde au bord de la rupture, et toute l’absurdité des comportements humains ressurgit avec force.

« Pozzo : Vous n’avez pas fini de m’empoisonner avec vos histoires de temps ? C’est insensé ! Quand ! Quand ! Un jour, ça ne vous suffit pas, un jour pareil aux autres il est devenu muet, un jour je suis devenu aveugle, un jour nous deviendrons sourds, un jour nous sommes nés, un jour nous mourrons, le même jour, le même instant, ça ne vous suffit pas ? »

Pourquoi attendre ? Comment Attendre ? Qui attendre ?
Laurent Vacher aborde ici le texte avec beaucoup d’humilité et cherche simplement à faire résonner la langue de Beckett dans ce qu’elle a de plus universel et contemporain. Le résultat est largement convaincant et tient évidemment beaucoup au choix des acteurs. En privilégiant des comédiens investis dans le travail sur le corps le metteur en scène illumine l’aspect burlesque de ce texte, laissant place à des scènes visuellement très réussies. Seul le personnage inquiétant du jeune garçon distille par endroits un sentiment d’étrangeté, un léger malaise rappelant précisément qu’il y a aussi dans ce texte une visée plus métaphysique. Miroir déformant d’une société en mal d’utopie et d’espoir, la parole de Beckett conserve ici sa puissance et trouve un bel écrin dans une scénographie réaliste mettant en lumière une zone du rien ressemblant fortement à n’importe quelle périphérie urbaine. La création lumière du spectacle finalise l’ensemble pour une adaptation cohérente et généreuse.

Audrey Jean

« En attendant Godot » de Samuel Beckett
Mise en scène de Laurent Vacher
Compagnie du Bredin

Avec : Luc-Antoine Diquéro, Pierre Hiessler, Jean-Claude Leguay, Antoine Mathieu et Heidi Zada

Du 13 au 24 Janvier 2015

Théâtre Jean Arp

22 Rue Paul Vaillant Couturier
92140 Clamart

Audrey Jean