Articles

Théâtre : Le Tireur Occidental

Par Audrey Jean, le 14 janvier 2014 — Lucernaire, Michel Cochet, William Pellier, Xavier Béja — 2 minutes de lecture

Xavier Béja interprète le monologue farfelu de William Pellier « Le Tireur Occidental » actuellement à l’affiche du Lucernaire dans une mise en scène de Michel Cochet. Une fable intemporelle qui questionne avant tout l’orgueil de l’homme et les limites de sa tolérance envers autrui. 

Le Tireur occidental 1

Rodolphe est un jeune ethnologue en mission à la limite des terres dites civilisées, il doit y rencontrer le tireur occidental celui qui fait office de dernier rempart contre une éventuelle invasion de barbares. Coincé entre deux mondes qui ne se connaissent pas il fera alors son apprentissage de l’inconnu et brisera peut-être le carcan de son éducation.

Ce texte singulier de William Pellier présente tout d’abord la particularité d’avoir été écrit sans verbes. Un effet de style que l’on remarque rapidement, comme une étrangeté, sans pour autant réussir à l’identifier clairement au départ. C’est plutôt le rythme saccadé, haché de cette élocution qui intrigue le spectateur et confère au propos une distance judicieuse. Le texte nous apparaît ainsi désincarné, rapporté sèchement, dans un état brut, comme simplement lu sur un carnet de bord. Et en cela on retrouve une cohérence pertinente avec le propos, ici Rodolphe est en observation à l’écart des autochtones qu’il doit analyser froidement sans états d’âme mais avec la rigueur du scientifique. Il ne doit pas s’impliquer même si on ose espérer que son intolérance , liée à l’évidente ignorance de l’autre, va diminuer au fur et à mesure de ses contacts rapprochés avec l’inconnu. La scénographie renvoie à un passé incertain mais dans lequel on retrouve de nombreuses références à un colonialisme triomphant. En se plaçant de la sorte, entre deux époques, Michel Cochet pose la question du fondement du colonialisme et nous pousse à nous demander si nous ne pourrions pas être de nouveau victimes de notre arrogance.

Audrey Jean 

« Le Tireur Occidental » de William Pellier

Mise en scène Michel Cochet

Avec Xavier Béja  

Jusqu’au 15 Mars 

Du mardi au samedi à 19H 

Lucernaire 

53 rue Notre Dame des Champs
75006 Paris 

Audrey Jean