Articles

Théâtre : Les Bougres

Par Audrey Jean, le 16 mai 2013 — les bougres, pierre béziers, vidéothéâtre, Vingtième théâtre — 3 minutes de lecture

La troupe du Maquis propose jusqu’au 16 Juin dans la salle du Vingtième Théâtre une expérience inédite autour du vidéo-théâtre. Grâce à un dispositif scénique impressionnant, ils reconstituent sous les yeux des spectateurs incrédules le tournage d’un vrai-faux film sur les croisades. Ce spectacle hilarant mais qui a aussi le mérite de poser la question du rapport à l’image est parfaitement mis en scène par Pierre Béziers et interprété  par des comédiens hors-pairs. 

Victoire en conteuse loufoque nous invite à revivre le temps d’un spectacle une partie de l’histoire de France, en l’occurrence le siège de la ville de Carcassonne par les Croisés en 1209. Mais la particularité de cette pièce mêlant vidéos, musique et théâtre réside dans le fait que les acteurs de cette reconstitution sont filmés devant nous, l’image étant directement retransmise sur grand écran. Cette mise en abyme permet de montrer les ficelles de la construction d’un film mais également de dénoncer avec humour les trucages parfois grossiers dont usent parfois les réalisateurs. 

Les Bougres-Carcassonne

C’est un dispositif unique qu’utilise Pierre Béziers dans sa mise en scène. Ici tout est à vue, Victoire nous l’annonce elle-même avec franchise au début du spectacle ils vont tout nous monter, des moments forts et des moments moyens. Ainsi le public prendra l’ampleur de tous les effets utilisés lors d’un tournage. Il pourra osciller entre le réel et la représentation de ce même réel, et  constater de visu la distance qui s’installe entre le jeu des comédiens et le résultat vidéo sur l’écran. 

Les acteurs s’en donnent à cœur joie dans cette parodie de tournage. Florence Hautier ravit le spectateur de bout en bout avec ses interventions décalées, Anne Décis est également pétillante et pleine de charme. Les hommes de la troupe ne sont pas en reste, Stéphane Dunan Battandier campe un maître des lieux truculent alors que Pierre Béziers en plus de la création de ce petit bijou d’ingénuosité s’approprie plusieurs rôles avec aisance. Saluons enfin la prestation de Nicolas Hurtevent aux effets spéciaux dont les interventions sont tout autant réjouissantes. Quelques textes anciens et chansons en langue d’oc finalisent ce spectacle original qui n’est pas sans rappeler l’univers des Monthy Python ou encore de la série télévisée Kaamelott. 

Audrey Jean 

« Les Bougres » de Pierre Béziers

Avec : Anne Décis, Florence Hautier, Stéphane Dunan Battandier, Pierre Béziers et Nicolas Hurtevent

Jusqu’au 16 Juin 

Du mercredi au dimanche à 19H30
Le dimanche à 15H

Vingtième Théâtre 

7 Rue des Platrières
75020 Paris

Théâtre du Maquis

www.theatredumaquis.com 

Audrey Jean