Articles

Théâtre : « Les putains meurtrières » de Roberto Bolaño

Par Laurent Schteiner, le 12 octobre 2021, mis à jour le 14 octobre 2021 — julie recoing, Les plateaux sauvages, Les Putains Meurtrières, Roberto Bolano — 2 minutes de lecture

Les Plateaux Sauvages mettent actuellement à l’affiche Les Putains Meurtrières de Roberto Bolaño. Ce solo, mis en scène et interprété par Julie Recoing, est un spectacle remarquable alliant dans son aspect narratif une somme de poésie descriptive et une indicible abomination qui nous submerge. Ce spectacle unique joliment écrit constitue un régal !

Elle vit dans son monde. Un univers qui s’est constitué emmuré dans le silence de la solitude. Chez elle, entre ses murs vivent des peintures baroques représentant des personnages qui transpirent l’amour et la solitude. Les indices d’une vie bafouée ou massacrée appellent déjà une réflexion peu engageante. Son esprit et son corps traduisent une sensualité et un appétit sexuel qui la dépassent. Ils s’engagent sur une voie bien plus puissante et effrayante qu’une seule exaltation du corps. Elle a fait son choix en le regardant sur le petit écran. Peu importe son nom, il s’appellera Max comme une réminiscence qui vient jaunir un présent à jamais empoisonné. Son histoire se situe dans ce tunnel maudit où règnent la folie et le désordre. Sa croisade inextinguible ne peut s’écrire qu’en lettres de sang.

Julie Recoing, formidable dans ce seul en scène, nous fait frissonner en montant paradoxalement la température de son récit jusqu’à son paroxysme. Ce beau spectacle, au phrasé littéraire et poétique, n’altère en rien le suspense haletant de cette histoire singulière.

Laurent Schteiner

« Les putains meurtrières » d’après Des putains meurtrières de Roberto Bolaño
Mise en scène de et avec Julie Recoing

  • Collaboration artistique : Pauline Hurugen
  • Assistanat à la mise en scène : Boris Hirt
  • Création sonore : Krishna Lévy et Mathilde Weil
  • Création lumière : Julien Kosellek
  • Création vidéo : Achille Vanony
  • Conseil dramaturgique : Thierry Jolivet
  • Copyright Pauline Le Goff

Les Plateaux Sauvages
5 rue des Plâtrières
75020 Paris

www.lesplateauxsauvages.fr

Jusqu’au 14 octobre à 20h

Laurent Schteiner

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.