Articles

Théâtre : "L'influence de l'odeur des croissants chauds sur la bonté humaine" de Ruwen Ogien au théâtre de la Reine Blanche

Par Laurent Schteiner, le 8 avril 2018 — Éric BU et Hervé DUBOURJAL, L’influence de l’odeur de s croissants chauds sur la bonté humaine, Ruwen OGIEN, Théâtre de la Reine Blanche — 2 minutes de lecture

Le Théâtre de la Reine Blanche propose actuellement un spectacle totalement original, L’influence de l’odeur de s croissants chauds sur la bonté humaine de Ruwen Ogien. Un titre qui suscite la curiosité ! Ce spectacle, bien écrit, se veut avant tout interactif avec le public ciblant principalement la morale. Mais le maitre de mot de ce spectacle est le débat. Éric Bu et Hervé Dubourjal ont pris soin de mettre en scène ce spectacle jubilatoire sous forme d’échanges drôles, ludiques et philosophiques entre les comédiens et le public.

Loin des grands maîtres de la philosophie, Jean-Louis Cassarino et Hervé Dubourjal prennent un malin plaisir à nous entrainer dans des situations les plus scabreuses où les cas de conscience sont vertigineux. De Charybde en Scylla, ils nous soumettent des cas de conscience tels qu’il nous est démontré que la morale ne dispose pas toujours de toutes les réponses appropriées face notamment aux situations d’urgence extrême. Le cadre de la morale laisse alors filtrer un bon nombre de situations où l’on est amené à choisir, à notre corps défendant, une action que l’on estime moins pire qu’une autre. Un autre éclairage retient que la causalité de l’action se justifie davantage si elle est reconnue comme personnellement impactante.

Les problématiques touchant à la sexualité, à l’inceste, à la réalité virtuelle ou encore à la religion sont également abordées. Elles procèdent toutes d’un cadre moral qui demontre également l’étendue de ses failles. On l’aura compris tout est subjectif et seule l’intention semble être retenue.  Mais au-delà de ces élucubrations amusantes à froid, il est sans nul doute difficile d’envisager ce que nous ferions vraiment le dans le feu de l’action ?!

Ce spectacle fort drôle, interprété par Jean-Louis Cassarino et Hervé Dubourjal, est mené tambour battant avec des respirations musicales pop très agréables et des chorégraphies déjantées. Un spectacle étonnant à découvrir !

laurent Schteiner
 
L’influence de l’odeur de s croissants chauds sur la bonté humaine de Ruwen OGIEN
Mise en scène de Éric BU et Hervé DUBOURJAL
Adaptation d’Hervé DUBOURJAL
avec Jean-Louis CASSARINO et Hervé DUBOURJAL
Scénographie : Jean-Marc TOUSSAINT
Théâtre de la Reine Blanche
2 bis passage Ruelle
75018 Paris
Tel : 01 40 05 06 96
jusqu’au 22 avril 2018 les jeudis, vendredis et samedis à 20h45, dimanche à 15h30
 

Laurent Schteiner