Articles

Théâtre : « L’odeur des azaléees m’a subitement fait suffoquer » de Sophie Cottin au Studio Hébertot

Par Laurent Schteiner, le 11 février 2022 — L'odeur des azaléees m'a subitement fait suffoquer, Raphaëlle Cambray, Sophie Cottin, Studio Hebertot — 2 minutes de lecture

Le Studio Hébertot accueille actuellement un texte fort émouvant de Sophie Cottin, L’odeur des azalées m’a subitement fait suffoquer. Le propos de cette pièce pose une problématique actuelle sociétale importante relative à l’absence de communication dans l’espace familial et de certaines conséquences susceptibles d’en découler. La mise en scène de Raphaëlle Cambray serre de près avec bonheur ce thème peu fréquemment illustré sur scène.

Hélène, la soixantaine, vit seule dans dans une chambre de service sous les toits de Paris. Sa vie, imprégnée par une solitude visiblement recherchée, s’étire avec langueur. Un beau jour, Félicité, une jeune voisine pétillante à souhait débarque sans crier gare dans sa vie, un pot d’azalées à la main. Quelque peu envahissante, Félicité cherche le contact et l’amitié d’Hélène. Très rapidement, elle va se heurter à des silences et des dérobades qui n’entameront pas l’enthousiasme de Félicité. Sa ténacité joyeuse à connaitre sa nouvelle amie est permanente. Mais quel secret cache donc Hélène ? Quelle tristesse abrite son coeur ?

crédit photo : Julie Mitchell

Ce spectacle est un petit bijou émouvant à plus d’un titre. Les comédiennes nous procurent un jeu subtil alternant émotion, mélancolie et drôlerie. Jeu de pistes s’il en est, Sophie Cottin illustre dans ce récit  la part de fantasmes, d’attentes et de déceptions dans les rapports humains. La mise en scène, servie par une jolie scénographie, déroule avec précision le récit touchant de l’autrice qui pointe du doigt un véritable phénomène de société.

Laurent Schteiner

L’odeur des azaléees m’a subitement fait suffoquer de Sophie Cottin
Mise en scène de Raphaëlle Cambray

avec Anne Canovas et Kim Shwarck

  • Décor : Sophie Jacob
  • Musique : Raphaël Sanchez
  • Lumière : Laurent Béal

Studio Hébertot
78 bis bld Batignolles
75017 Paris

Tél. : 01 42 93 13 04
https://studiohebertot.com

Du 3 février au 27 mars 2022
Jeu. vend. sam. 19h
Dim. 17

Laurent Schteiner

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.