Articles

Théâtre : Macbeth de Shakespeare aux Amandiers

Par Laurent Schteiner, le 20 septembre 2013 — laurent pelly, Macbeth, Shakespeare, theatre des amandiers — 4 minutes de lecture

Laurent Pelly nous présente actuellement aux Amandiers, un Macbeth haut en couleur comportant une mise en scène et une mise en espace aux accents proprement cinématographiques. C’est avec un réel soin de l’esthétique que Laurent Pelly nous livre cette œuvre magistrale en interrogeant la chronique annoncée d’un jeu de massacre. Laurent Pelly a su donner un rythme effréné à cette pièce en en variant les effets tenant ainsi en haleine son auditoire. Un spectacle, sans conteste, à ne pas manquer !

macbeth-pologarat-odessa-HD-DSC_3328

Macbeth nous entraîne dans les brumes d’Ecosse où son roi Duncan lutte contre Norvège afin de préserver son trône. Banco et Macbeth se distinguent et mettent hors d’état de nuire le félon. Célébrés comme des héros, ils rencontrent trois sorcières qui leur lancent une prophétie qui ébranlera leur existence à jamais. Macbeth deviendra roi et Banquo sera le géniteur de rois. Macbeth, poussé par l’ambition de sa femme, assassinera Duncan et sera happé par l’engrenage infernal qu’il aura créé. Macbeth, victime de maléfices ou victime de lui-même, assoit ses noirs desseins en prenant le trône de son bienfaiteur. Macbeth constitue un personnage complexe et une énigme à lui seul. La juxtaposition de sa force, de son charisme et de sa bravoure et de la tentation du pire constituent un hiatus. L’incandescence de ce personnage se décline davantage par une faiblesse d’âme sans commune mesure. On découvre un personnage torturé qui affirme ses ambitions contrariées.

macbeth-pologarat-odessa-HD-DSC_3578

Une vapeur d’eau envahit le plateau de façon omniprésente nous plongeant directement en terre d’Ecosse. Le faible jeu de lumière créé à dessein entretient une atmosphère inquiétante à souhait. L’extravagance vestimentaire des sorcières accroit la tension de la pièce qui préside à la destinée toute tracée du Seigneur de Glamis.  La scénographie composée de murs sur le large plateau des Amandiers rappelle l’enfermement de Macbeth dans son enfer personnel. Cette nudité permet aux personnages de ratisser l’espace en donnant libre cours à des courses-poursuites. La musique présente en permanence ponctue les scènes en tenant en haleine le public. Enfin, Laurent Pelly, s’est ingénié à parsemer la pièce de quelques facéties anachroniques (une photographie de Duncan et de Macbeth, un trône démesurément grand pour Macbeth, ou encore une musique de valse lors de la réception du roi Duncan). Les comédiens tous excellents, avec une mention particulière pour Thierry Hancisse, font de cette version un bien beau spectacle.

Laurent Schteiner

 

Macbeth de William Shakespeare

Texte Shakespeare

Mise en scène, scénographie et costumes Laurent Pelly

 Texte français Jean-Michel Déprats

  • Lumière Michel Le Borgne
  • Son Aline Loustalot
  • Assistante à la mise en scène Sabrina Ahmed
  • Collaboration à la scénographie Alexis Bertrand
  • Maquillage Suzanne Pisteur
  • Accessoires Jean-Pierre Belin
  • Perruques, coiffures Pierre Traquet
  • Construction des décors Ateliers du TNT sous la direction de Claude Gaillard
  • Réalisation des costumes Ateliers du TNT sous la direction de Nathalie Trouvé

 crédit photos : Paul Koudounaris

Avec :

  • Thierry Hancisse de la Comédie Française
  • Marie-Sophie Ferdane
  • Pierre Aussedat
  • Emmanuel Daumas
  • Rémi Gibier
  • Benjamin Hubert
  • Eddy Letexier
  • Régis Lux
  • Laurent Meininger
  • Ronan Rivière
  • Fabienne Rocaboy
  • Jean-Benoît Terral
  • Damien Vigouroux
  • et les enfants Nilo Aleixo, Théo Bourstin et Matteo Fabre en alternance

 

Théâtre des Amandiers
7 ave Pablo Picasso
92 Nanterre

http://www.nanterre-amandiers.com/2013-2014/macbeth/

Du 13 sept au 13 oct 2013
Résa : 01 46 14 70 00

Laurent Schteiner