Articles

Théâtre : "Oblomov" vu par Dorian Rossel au Monfort !

Par Audrey Jean, le 9 décembre 2015 — Dorian Rossel, Oblomov, theatre monfort — 3 minutes de lecture

Jusqu’au 13 Décembre, le Théâtre Sylvia Monfort vous propose une adaptation du roman russe d’Ivan Gontcharov « Oblomov » dans une mise en scène de Dorian Rossel. Un parti pris original dans la direction d’acteur doublé d’une belle scénographie et l’occasion de découvrir la musicienne et chanteuse Paulette Wright !

Oblomov - Dorian Rossel34-oblomov5creditphotolaurentd_asfeld
Issu de la rencontre de deux compagnies, ce travail collectif sous la houlette de Dorian Rossel fait preuve d’une esthétique séduisante, et tranche quelque peu avec la vison habituelle de l’anti-héros de Gontcharov, notamment dans l’interprétation et l’adaptation du texte. Certes Oblomov aime toujours autant dormir et se vautrer dans l’indolence, mais il est ici plus tourmenté qu’à l’ordinaire, peut-être plus complexe. La scénographie renforce d’ailleurs ce trait en plusieurs points; sur le plateau grâce à l’utilisation d’un miroir incliné en fond de scène, mais également en distribuant une parole chorale aux sept comédiens de bout en bout du spectacle. Narrateurs et personnages se croisent, Oblomov est ainsi démultiplié et avec lui, la foisonnance de ses contradictions. Personnage fascinant de la littérature russe, Il hésite, veut, ne veut plus, se lance, puis recule tant et si bien qu’un mot fut inventé pour le qualifier, l’oblomovisme était né. En creux, mise en lumière par ce parti pris résolument contemporain une réflexion sur notre intégration au monde, sur la paresse intellectuelle ou sociale, sur l’engagement à vivre. Dorian Rossel protège et entoure son héros d’un cocon douillet et molletonné aux couleurs chaudes, agrémenté de la voix envoutante de Paulette Wright, mais lui renvoie avec dureté son image éclatée dans le miroir. La chanteuse pourtant laisse longtemps après son passage une douce impression de bien-être, sans doute les prémices de l’oblomovisme.

Audrey Jean

« Oblomov » d’après Ivan Gontcharov
Mise en scène de Dorian Rossel

Avec Rodolphe Dekowski, Xavier Fernandez-Cavada, Elsa Grzesczczak, Jean-Michel Guerin, Fabien Joubert, Delphine Lanza et Paulette Wright

Adaptation théâtrale : Dorian Rossel et Carine Corajoud
Collaboration artistique : Delphine Lanza
Dramaturgie : Carine Corajoud
Création musicale : Paulette Wright, Anne Gillot et Patricia Bosshard
Assistant : Clément Lanza
Scénographie et costumes : Sibylle Kössler et Clémence Kazémi
Création lumière : Jean Grison et Luc Khiari

Jusqu’au 13 Décembre
Du mardi au samedi à 20H
Dimanche à 16H

Théâtre Sylvia Monfort

Audrey Jean