Articles

Théâtre : Oroonoko le prince esclave

Par Audrey Jean, le 11 novembre 2013 — aline cesar, aphra behn, cie asphalte, grand parquet — 2 minutes de lecture

La Compagnie Asphalte présente sa nouvelle création actuellement à l’affiche du Grand Parquet !

Oroonoko est le récit d’une révolte. Prince africain, trahi et vendu comme esclave au Surinam, Oroonoko conduit une révolte d’esclaves. Son histoire nous transporte des côtes africaines de Cormantine jusqu’au Surinam, alors colonie anglaise, et fait se rencontrer les européens, les esclaves africains et les indiens d’Amazonie. Le texte s’appuie sur des faits réels vécus par Aphra Behn dans sa jeunesse et sur son roman, qu’elle écrit en 1688, un an avant sa mort. Dans ce roman, pour la première fois une auteure occidentale remet en cause l’européanocentrisme et dénonce avec violence la barbarie de l’esclavage.

La création donne à entendre pour la première fois en France un texte librement inspiré du roman d’Aphra Behn, première dramaturge professionnelle, dont Virginia Woolf nous dit dans Une chambre à soi : « toutes les femmes en choeur devraient déposer des fleurs sur la tombe d’Aphra Behn (…) car c’est elle qui obtint, pour elles toutes, le droit d’exprimer leurs idées. » 

images

« Oroonoko le prince esclave » 

Texte et mise en scène Aline CESAR

Inspiré du roman d’Aphra BEHN Oroonoko or  The Royal Slave, A True History
Traduction française Bernard DHUICQ

Avec : Kayije KAGAME, Anne LEVY, Mexianu MEDENOU, Stanislas SIWIOREK et Dramane DEMBELE 

Jusqu’ au 1er Décembre 

Du jeudi au samedi à 20H
Le dimanche à 15H

Le Grand Parquet 

Jardins d’Eole, 35 rue d’Aubervilliers
75018 Paris

Audrey Jean