Leïla Anis et Karim Hammiche en collaboration avec Eric Charon, ont signé un texte puissant puisé dans les crises actuelles de notre société, Pourquoi les lions sont-ils si tristes ? Fruit d’une enquête dans trois territoires (Haute-Loire, Eure-et-Loire et Seine-Saint-Denis), cette pièce révèle, grâce à un maillage précis et concordant de témoignages, le malaise profond qui ronge et gangrène notre société.

Cette pièce se présente sous un format macro et micro-économique. A observer de près le prisme macro-économique de notre pays, le tableau, qui en ressort, est effrayant.

La course au profit a tué dans l’œuf toute humanité qui résidait dans les professions à caractère social et médical. Les exemples sont nombreux stigmatisant des infirmières au bord de la rupture, débordées, surmenées et parfois maltraitantes, des psychologues ou travailleurs sociaux dépassés par la charge de travail. Le secteur industriel n’est pas en reste. Les vocations se délitent. Pire, certains grands patrons abandonnent une vie déshumanisante pour se consacrer à une existence davantage en accord avec eux-mêmes.

©Œil Brun

Puis le spectacle bascule sur un mode micro-économique où Georges, le père de Jean, achève sa vie chez lui. Les médecins, n’ayant plus d’espoirs, ont appelé Jean pour le ramener chez lui. Jean retrouve son père après 15 ans de rupture. Gabrielle, fille de Jean et infirmière rejoint son père pour assister son grand-père auprès de qui elle a entretenu une relation contrastée dans sa jeunesse. A peine réunis, un voisin et ami de Georges surgit dans cette maison marquée par les non-dits. Dans ce huis clos, ces trois protagonistes vont se mesurer à leur passé, à leurs failles pour découvrir leur véritable identité. Assoiffés de rédemption, ils vont lever le voile sur leurs fractures. Les derniers moments de Georges consacrent leur renaissance dans un jeu de miroirs sans concession.

Ce texte choral à trois voix, emmené par trois excellents comédiens, porte une réflexion profonde en témoignant de l’urgence à réagir avant qu’une explosion finale ne précipite l’effondrement des fondamentaux de notre société.

Laurent Schteiner

Pourquoi les lions sont – ils si tristes ? co-écrit par Leïla Anis et  Karim Hammiche en collaboration avec Eric Charon
Mise en scène de Karim Hammiche

Avec Leïla Anis, David Seigneur (en alternance avec Stéphane Brel) et Eric Charon

  • Création lumière : Nicolas Halle
  • Création sonore : Tony Bruneau
  • Scénographie : Cécila Bloom et Karim Hammiche
  • Costumes : Laura Voisin

Festival OFF d’Avignon : 11.Avignon à 12h. Relâche les 12, 19 et 26 juillet

 

 

Share This