Articles

Théâtre : Sophie de Furst à La Nouvelle Seine

Par Audrey Jean, le 21 avril 2018 — Je préfère être un météore, La Nouvelle Seine, Romain Cottard, Sophie de furst — 3 minutes de lecture

Grâce à Sophie de Furst vous aurez une chance de vous cultiver de la plus intense des façons.  Elle vous accueillera en effet tout bientôt pour une véritable leçon de vie sur la péniche La Nouvelle Seine après avoir largement prodigué son savoir au dernier festival d’Avignon. « Je préfère être un météore » sorte de conférence mystico-métaphysico-sociologique saura à coup sûr vous entraîner dans un univers délicieusement absurde pour une réflexion profonde sur le sens de la vie. Enfin, peut-être pas.

 

C’est un petit bout de femme, à la voir comme ça Sophie de Furst, on ne se dirait pas une seconde qu’elle est la gardienne d’un savoir incommensurable, d’une force invincible et quasi-surnaturelle. Et pourtant, elle nous propose au moyen d’une conférence totalement déjantée de résoudre en une heure « La grande question de l’univers ». Oui, oui, « La grande question de l’univers ». Et figurez-vous que c’est assez simple en somme puisque la réponse se trouve tout banalement dans une boîte sur le plateau. Et oui, encore fallait-il le savoir. Mais avant « La grande révélation », nous membres du public, personnages non éclairés par la grâce,  nous devons transiter d’un état émotionnel à un autre, travailler sur soi pour rentrer en connexion réelle avec autrui afin d’aboutir à une apothéose cosmique fulgurante. Voilà. Soyez les bienvenus dans le monde délirant et génial de « Je préfère être un météore » véritable ovni théâtral, né de la fusion de deux cerveaux probablement torturés, ceux de Romain Cottard et Paul Jeanson. Absurde, direz-vous ?  Certainement, mais aussi profond, décalé, expérimental et unique. C’est tout un univers qu’ils vous proposent de rencontrer au terme de cette conférence drolatique animée avec brio par Sophie de Furst. Force est de constater en effet que le charme irrésistible de l’interprète est pour beaucoup dans la réussite de la délicate manoeuvre, avec elle tout passe, même les situations les plus gênantes ou les plus folles. Une proposition originale et jubilatoire à découvrir !
Audrey Jean
« Je préfère être un météore »
Texte et mise en scène de Romain Cottard  et  Paul Jeanson

Interprète : Sophie de Furst
La Nouvelle Seine

Lundi 30 avril 20h
Lundi 14 mai 20h 
Lundi 18 Juin 20h
Lundi 25 juin 20h
et également en  Juillet  : 
Jeudi 5 juillet
Jeudi 12 juillet
Dimanche 22 juillet
Dimanche 29 juillet

Audrey Jean