Articles

Théâtre : "Suite Française" d'Irène Némirovsky au théâtre La Bruyère

Par Laurent Schteiner, le 11 septembre 2019 — suite française, Théâtre La Bruyère, virginie lemoine — 3 minutes de lecture

Suite Française d’Irène Némirovsky  constitue le 2e et dernier volet que cette auteure a consacré à la seconde guerre mondiale entre 1941 et 1942 avant d’être déportée vers les camps de la mort. Prix Renaudot 2004, cette adaptation théâtrale de Virginie Lemoine et de Stéphane Laporte au théâtre La Bruyère est particulière poignante et rend à merveille toute l’intensité de l’humanité de cette femme tragiquement disparue.

En 1941 dans un village de Bourgogne, un officier de la Wehrmacht, Bruno von Falk a réquisitionné la demeure de Madame Angellier dont le fils est retenu prisonnier en Allemagne. Sa belle-fille Lucile vit avec sa belle-mère, attendant le retour de son mari. Très vite, le jeune officier va s’éprendre de Lucile qui tente de résister afin de ne pas succomber au charme de l’ennemi.

En écrivant cette page d’histoire sur le vif, Irène Némirovsky a ressenti le besoin d’éteindre le peu d’humanité qui pouvait demeurer en imaginant une possible histoire entre deux êtres que tout opposait. « J’écris sur la lave brûlante » déclarait-elle alors. Ce faisant, elle décrit l’inanité de la guerre qui pousse des êtres humains à se haïr. Prenant le contre-pied de ce postulat, elle nous offre une bulle d’espoir, un instant d’humanité. Mais la guerre ne s’accommode guère de ce genre d’arrangement…

Virginie Lemoine a savamment disposé une galerie de portraits hauts en couleurs représentant les personnages tirés de l’oeuvre d’Irène Némirovsky. A cet égard, saluons le jeu impeccable de ces comédiens qui ont su donner vie à cette magnifique oeuvre. Irène Némirovsky interroge  avec une extrême justesse la part d’intime qui façonne ces destins brisés. Un huis clos haletant où l’espoir, un instant rêvé, s’envolera à jamais…

Laurent Schteiner
 
Suite Française d’Irène NEMIROVSKY
Adaptation de Virginie LEMOINE et Stéphane LAPORTE
Mise en scène de Virgine LEMOINE
avec Florence PERNEL, Béatrive AGENIN, Guilaine LONDEZ, Samuel GLAUME, Emmanuelle BOUGEROL, Cédric REVOLLON ou Gaëtan BORG

  • Assistante à la mise en scène : Laury ANDRE
  • Lumières : Denis KORANSKY
  • Décors : Grégoire LEMOINE
  • Son : Sébastien ANGEL
  • Musique : Stéphane CORBIN
  • Costumes : Christine CHAUVEY
  • Coiffures : Christophe NICOLAS-BIOT
  • © Photo et Affiche : Sébastien ANGEL
  • Crédit / Copyright :  Ginna Nonne / Karine LETELLIER

Théâtre La Bruyère
5, rue La Bruyère
75009 Paris
Loc : 01 48 74 76 99
www.theatrelabruyere.com
du mardi au vendredi à 21h, samedi à 16h45
 

Laurent Schteiner