Articles

Théâtre : "Tout sur le rouge", Aline Stinus ambassadrice éclatante du féminin

Par Audrey Jean, le 8 décembre 2019 — Aline Stinus, Caroline SAHUQUET, Élise Thiébaut, manufacture des abbesses, Tout sur le rouge — 3 minutes de lecture

La Manufacture des Abbesses nous séduit tout particulièrement en cette fin de saison en programmant deux spectacles féminins et féministes, « Spéculum » dont nous avions déjà parlé dans nos colonnes et « Tout sur le rouge ». Retour sur ce dernier, un seule-en-scène parfaitement équilibré qui met en lumière le talent d’interprétation d’Aline Stinus et le verbe haut en couleur d’Élise Thiébaut.

À l’heure où la cause féministe ne cesse d’occuper enfin de plus en plus de terrain le spectacle « Tout sur le rouge » dans une mise en scène de Caroline Sahuquet tombe indéniablement à point nommé. Ce solo incarné avec brio par Aline Stinus se propose en effet de nous conter par le menu ce qui fait femme. C’est ainsi avec beaucoup d’humour qu’Élise Thiébaut regroupe des informations tantôt cocasses ou bêtement physiologiques, des élucubrations plus poétiques, ou encore des anecdotes mises en formes par l’évocation de personnages sur ce qui, dans l’esprit collectif, constituerait l’identité de la femme. Après tout est-ce le corps ? la chimie si particulière de ce corps, les règles en l’occurence voilà bien le rouge dont il sera question ici, ces menstruations qui sont censées définir l’entrée des jeunes filles dans le cercle fermé de la féminité, on se demandera alors qu’en-est-il de celles qui n’en ont pas ou plus…Est-ce une position plus globale dans la société ? un rang à tenir, une posture à avoir,  une position qui au regard de l’histoire ne fait en tous les cas ni figure d’égalité, ni de liberté. Autant de questionnements et mises en perspectives passionnantes qui font tour à tour sourire ou enrager tant les problématiques et violences que rencontrent les femmes semblent parfois inchangées depuis la nuit des temps. Qu’à cela ne tienne il n’est pas dans ce spectacle de bon ton de se lamenter mais bien plutôt de manifester avec joie, de s’indigner avec humour, de révolutionner, de se dresser fière et engagée et de surtout continuer la bataille. Le texte est particulièrement réussi, il jongle sans arrêt entre différents niveaux de lecture, tissant avec intelligence un canevas d’informations et d’émotions, comme autant de faisceaux qui convergent pour un manifeste puissant et protéïforme. Portée avec fougue par Aline Stinus la langue d’Élise Thiébaut n’en est que plus percutante et fait mouche dans toutes les situations. Il faut dire que la comédienne ne fait pas que raconter les étapes de la vie de femme, ni dire l’essence organique de la femme, un travail remarquable sur le corps a été ici réalisé, et les postures, les mouvements disent parfois bien plus que les mots. La mise en scène inventive de Caroline Sahuquet finalise parfaitement l’atmosphère, le décor en apparence simple regorge de multiples trouvailles et les tableaux s’enchaînent ainsi avec fluidité malgré leurs différentes sensibilités. « Tout sur le rouge » se veut insolent et fantasque, joyeux et profond, le spectacle s’adresse a tous, avec pédagogie il sème ses interrogations et ses appels au changement. Un changement nécessaire puisqu’il faut encore le rappeler.

Audrey Jean

« Tout sur le rouge »

Texte Élise Thiébaut
Jeu Aline Stinus
Conception, Dramaturgie, montage : Caroline Sahuquet et Aline Stinus

Manufacture des Abbesses jusqu’au 28 Décembre
mercredi, jeudi, vendredi et samedi à 19h

Audrey Jean