Articles

Théâtre : Un deux un deux

Par Audrey Jean, le 16 septembre 2013 — François bégaudeau, François nambot, Melanie Mary, theatre de belleville, un deux un deux — 2 minutes de lecture

Mélanie Mary et François Nambot incarnent à la scène un couple irrésistible dans la nouvelle pièce de François Bégaudeau actuellement à l’affiche du Théâtre de Belleville. Elle et Lui sont les héros de « Un deux un deux » une recherche dialoguée en neuf tableaux sur les méandres de l’amour dans sa version quotidienne, terre-à-terre. Drôle et attachant !

Filage_Melanie_Franky-31

Thème vaste que l’amour évidemment ! François Bégaudeau et Mélanie Mary choisissent de l’aborder dans sa simplicité suivant une chronologie allant de la rencontre à la vie à deux. Construit en neuf fragments illustrant des étapes phares dans la genèse de la relation de couple, ce dialogue ludique interroge les clichés et s’ajuste au fur et à mesure que les acteurs se l’approprient. Le processus d’écriture utilisé donne une impression d’improvisation constante tant le texte sonne juste dans la bouche des deux comédiens.

 

Mélanie Mary semble autant s’amuser dans sa mise en scène qu’en interprétant le rôle féminin du couple. Au sein de cette conversation théorique sur le petit sujet qu’est l’amour, un guitariste muet joue les trublions. Composant sur mesure la bande son de leur histoire il rythme de ses interventions décalées les réflexions des protagonistes interprétés malicieusement par Mélanie Mary et François Nambot. Tous deux se jaugent, s’apprivoisent, se séduisent ou s’affrontent dans un enchaînement finement orchestré pour notre plus grand plaisir. Un très joli spectacle qui vous fera sourire et réfléchir !

 

Audrey Jean

 

« Un deux un deux » de François Bégaudeau en dialogue avec Mélanie Mary

Mise en scène de Mélanie Mary

Avec : Mélanie Mary, François Nambot et Alexis Molenat

 

Jusqu’au 1er Décembre

Tous les dimanches à 20H30 et du mercredi au samedi :
du 11 septembre au 12 octobre à 19H30
du 16 octobre au 23 novembre à 19H15
du 27 au 30 novembre à 21H30

 

Théâtre de Belleville

94 rue du faubourg du Temple
75011 Paris

Audrey Jean