Articles

Théâtre : « Une vague espérance » de Joël Dragutin

Par Laurent Schteiner, le 8 octobre 2021, mis à jour le 14 octobre 2021 — Joël Dragutin, Nouvelle scène de Cergy-Pontoise, une vague espérance — 3 minutes de lecture

La nouvelle scène de Cergy-Pontoise nous a récemment présenté la nouvelle création de Joël Dragutin, Une vague espérance. Cette pièce constitue une radiographie de notre société à travers les clivages générationnels d’une famille. Portant son regard sur un monde dont la disparition programmée semble annoncée, Joël Dragutin tâte le pouls de cette société fragmentée.

Au cours d’un repas de famille qui réunit parents et enfants, l’annonce de la vente de la maison ancestrale va mettre à jour des tensions intergénérationnelles. Des clivages vont se faire jour reflétant des fractures sociétales actuelles. Un maelström de désirs de réalisation du bien en question vont se heurter à des positions idéologiques tenant à l’urgence de sauver une planète malade de l’homme. Les projets mercantiles ne peuvent rivaliser avec cette suprême urgence. Les paroles assassines fusent traduisant une forte conviction relayant les aspirations personnelles à un vulgaire égoïsme. Une urgence en chassant une autre, la situation critique des afghans surpasse les problèmes d’environnement du moment. Ce tourbillon de théories, de postures sociétales, et de clivages contribue à produire une petite musique entêtante où l’individu se trouve piégé dans sa propre bulle. Prisonnier de ses convictions parfois radicales, il est condamné à vivre seul en se préparant au pire. De cet enchevêtrement de paroles, chacun a raison et tort à la fois. Il n’existe pas de vérité à proprement dite. Seule la réalité pèse sur nos frustrations !

Une vague espérance de Joël Dragutin
Théatre 95

La belle scénographie d’Annie-Sophie Grac sublime cette mise en scène précise et exigeante où les idées vont s’entrechoquer avec violence. Les comédiens, forts d’une belle présence scénique, sont tous excellents. Les invectives de leurs personnages touchent le spectateur qui se prend à imaginer intervenir dans le débat. Une preuve supplémentaire à apporter à la qualité intrinsèque de ce spectacle. La fin originale qui clôt ce spectacle nous fait miroiter une vague espérance…

Laurent Schteiner

Une vague espérance de Joël Dragutin
Mise en scène de Joël Dragutin

avec Odile Fredeval, Gaëtan Garcia, Alexandre Labarthe, Gabriel Le Doze, Marion Trémontels, Alice Rahimi, avec la participation de Claudette Walker et la voix de Morgane Lacaille

  • Scénographie et costumes : Anne-Sophie Grac
  • Lumières : Pierre Baudais
  • Son : Pascal Ghilione 
  • Régie générale : Sébastien Jegu
  • Assistants à la dramaturgie : Géraud Bénech, Xavier Maurel
  • Assistante à la mise en scène : Flora Donars assitée de Morgane Lacaille
  • Assistante casting : Marie Montegani
  • Crédit photo : Marc Chesnau

Jusqu’au 16 octobre 2021 

  • Samedi 9 octobre à 20h30
  • mardi 12 octobre à 19h30
  • jeudi 14 octobre à 20h30
  • Vendredi 15 octobre à 20h30
  • Samedi 16 octobre à 16h00 et 20h30

Nouvelle scène de Cergy-Pontoise/Val d’Oise
Théâtre 95, allée des Platanes

resa : 01 34 20 14 14

reservation@points-communs.com

 

Laurent Schteiner

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.