Articles

Théâtre : « Une vie » d’après Guy de Maupassant au théâtre de l’Essaïon

Par Laurent Schteiner, le 4 décembre 2021 — essïon, Maupassant, pauline devinat, richard arselin, une vie — 3 minutes de lecture

L’Essaïon théâtre nous propose actuellement un spectacle enchanteur marqué sous le sceau de la beauté contemplative, Une vie d’après Guy de Maupassant. Ce spectacle constitue un voyage à travers le temps et l’espace d’une vie. La mise en scène de Richard Arselin originale, riche, et colorée nous apporte une somme de bien-être, de joie et une jolie part de rêves.

Dans un décor exotique, une mère et son fils en voyage entreprennent de jouer l’histoire de Jeanne. La magnifique langue de Maupassant empreinte à la beauté ce subtil trait qui permet de décrire les riches sensations, les sentiments et la douce vie de cette jeune femme aristocrate qui a 17 ans, quitte le couvent. Fille du baron Simon-Jacques Le Perthuis des Vauds et de sa femme Adélaïde, Jeanne à l’aube de sa vie n’entrevoit que beauté et rêves. Rapidement marié  au vicomte Julien de Lamare, elle entre dans une vie adulte où l’enfance doit s’effacer devant la cruauté et le réalisme de la vie.

® luca lomazzi

La chaleur des pauses de la narration de la mère de son fils s’accompagnent, tout au long de l’histoire, de respirations musicales où les notes de guitare s’envolent avec les rêves de Jeanne. Les descriptions puisent leur énergie dans une somme de bienfaits et de bonheur que rencontre Jeanne dans ses voyages avec Julien et notamment en Corse. Tout y est : les odeurs, les paysages désertiques, les personnes rencontrées, le bonheur d’être à deux, d’être un. La valeur contemplative de ce spectacle réveille en nous de délicieux souvenirs passés de nos propres rêves. La couleur est présente partout dans les sensations et les sentiments. Mais la noirceur n’échappe pas à ce panel coloré. Et Jeanne en fera malheureusement les frais.

Véronique Boutonnet et Victor Duez embrassent cette histoire telle une matrice à plusieurs entrées. Tour à tour narrateurs ou bien acteurs de l’histoire, ils mélangent leur genre et leur rôle sans jamais nous perdre. On ne peut qu’être émerveillé par le travail de Véronique Boutonnet et de Victor Duez qui enchainent les rôles et les ambiances drôles ou dramatiques avec délice. Saluons ce beau travail qui nous fait respirer l’air de la Normandie aux embruns chargés de rêves, d’espoirs et de lumière en dépit de l’obscur opportunisme de l’existence.

« Sais-tu pourquoi certaines personnes sont malheureuses si souvent ? Elles apprennent dans leur jeunesse à trop croire au bonheur. Et au premier choc, au premier petit accident de la vie, le cœur se brise. Le cœur se fracasse ». (Une vie, Guy de Maupassant)

Laurent Schteiner

Une vie, d’après Guy de Maupassant
Mise en scène de Richard Arselin

  • Collaboration à la mise en scène : Pauline Devinat
  • Costumes: Les Vertugadins
  • Scénographie et lumières : Richard Arselin
  • Musique : Franck Etenna

Essaïon Théâtre
6 rue Pierre-au-lard
75004 Paris

Résa : 01 42 78 46 42
www.essaion.com

du 2 décembre au 29 janvier 2022, les jeudis, vendredis et samedis à 19h30

relâche les 24, 25, et 31 décembre 2021

 

 

Laurent Schteiner

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.