Articles

Théâtre : "Voyage au bout de la nuit" de Céline au Théâtre de la Huchette

Par Laurent Schteiner, le 21 septembre 2018 — Céline, franck desmedt, theatre de la huchette, voyage au bout de la nuit — 2 minutes de lecture

En 1932, avec le Voyage au bout de la nuit, son premier roman, chef-d’œuvre iconoclaste, Céline remporte le prix Renaudot. Le théâtre de la Huchette connait un succès remarquable en mettant à l’honneur cette œuvre monumentale. La mise en scène efficace et intelligente de Franck Desmedt remplit grandement son office en nous versant dans ce roman majeur du XXe siècle.

Voyage au bout de la nuit, est la traduction d’une véritable épopée du narrateur principal Bardamu qui nous conte son expérience de la première guerre mondiale, du colonialisme en Afrique, des Etats-Unis de l’entre-deux guerres et la condition sociale. Ce patchwork hétéroclite nous dresse le portrait sans concession de l’âme humaine.

Si l’enjeu demeure de tenir debout quoiqu’il advienne, alors on l’aura compris cette histoire s’apparente à une critique de son temps. Les horreurs de la guerre qui le font vomir. Le colonialisme, un dépotoir d’Européens sans avenir. Mais une lumière demeure, celle de Molly cette compagne américaine qu’il adula jusqu’au bout. Son renoncement à la vie professionnelle à Détroit lui permet de côtoyer la misère humaine. De retour en France, il achève ses études de médecine et souhaite œuvrer pour les pauvres. Mais la détresse qui l’afflige et le cerne lui font remonter des réminiscences de la première Guerre Mondiale et de son passé en Afrique.

La performance de Franck Desmedt, qui incarne Bardamu, est remarquable. Il a soigné sa mise en scène en rendant fluide et compréhensible un texte littéraire complexe. Saluons le beau travail de Philippe Del Soccoro pour cette belle adaptation. Elle nous transporte tour à tour dans les tranchées, dans une Afrique en subissant les turpitudes du colonialisme. Reprenant les fulgurances de Céline, il s’applique à démontrer cette recherche absolue de sens et de vérité brute, violente jusque dans les ténèbres … au bout de la nuit !

Laurent Schteiner
 
Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand CELINE
Mise en scène de et avec Franck DESMEDT

  • Adaptation : Philippe Del SOCORRO
  • Lumière : Laurent BEAL
  • Régie : Ider AMEKHCHOUN
  • Assistant à la mise en scène : Gabrielle SERRIERE

Théâtre de la Huchette
23 rue de la Huchette
75005 Paris
Location : 01 43 26 38 99
Jusqu’au 29 septembre 2018
*
 

Laurent Schteiner