Articles

Tristesse animal noir au théâtre de l'Aquarium : incontournable !

Par Laurent Schteiner, le 4 février 2015 — Anja Hilling, Editions Théâtrales, guy delamotte, Théâtre de l'Aquarium, tristesse animal noir — 3 minutes de lecture

Il y a parfois dans la vie des événements qui nous transforment à jamais. Telle est l’histoire incroyable que nous conte Anja Hilling dans cette pièce forte et bouleversante au titre évocateur Tristesse animal noir. Dans une très belle mise en scène de Guy Delamotte, cette pièce nous invite à une réflexion sur l’opportunité de nos choix le plus souvent dictés par les circonstances de la vie. Ce spectacle envoutant est une réussite à tout point de vue convoquant frissons, rire, pleurs et réflexions.


Ce spectacle ne peut laisser quiconque indifférent tant le public demeure suspendu au fil de l’histoire et à son horreur. Cette histoire qui débute par un barbecue en forêt entre six « bobos » Jennifer, Miranda, Paul, Oskar, Flynn, Martin et se poursuit par un incendie ravageant des hectares de forêt. Blessés, asphyxiés et désorientés, ils tentent de survivre dans la fureur des flammes. Miranda, folle de terreur, s’élance rechercher son bébé Gloria qui dort dans le minibus. Pris au piège par les flammes, ils ne trouveront pas tous une issue heureuse. Pour les survivants, les dommages collatéraux seront dévastateurs.

Tristesse

La force du texte tient au contraste de la légèreté affichée au début et de la violence de l’incendie qui va balayer ce petit groupe d’amis. La mise en scène de Guy Delamotte est parfaite car elle pose le cadre de l’histoire grâce à une vidéo installant le propos. L’incendie est vécu à travers les monologues des personnages qui se racontent en s’adressant au public. Suspendus à leurs lèvres, les spectateurs sont tendus par l’action qui se déroule sous leurs yeux. Des frissons d’effroi parcourent le public terrassé par l’émotion.

La scénographie créative, originale et simple assoit l’efficacité de cette mise en scène. Les comédiens sont déchirants d’émotion. Tantôt « bobo » tantôt bouleversant, ils nous emmènent là où ils veulent, dans cette forêt, symbole ancestral du paradis ou de l’épouvante.

Ce spectacle incontournable s’avère être une pépite à ne pas manquer. Courez au théâtre de l’Aquarium applaudir ces comédiens qui méritent plus qu’un détour !

Laurent Schteiner
 
Tristesse animal noir d’ANJA HILLING
Traduction de l’allemand de SILVIA BERUTTI-RONELT en collaboration avec Jean-Claude BERUTTI
Texte publié aux EDITIONS THEATRALES, éditeur et agent d’Anja Hilling
Mise en scène de Guy DELAMOTTE
Avec Olivia CHATAIN, Véro DAHURON, Thierry METTETAL, Mickaël PINELLI, Alex SELMANE et Timo TORIKKA
Scénographie : Jean HAAS
Costumes : Cidalia DA COSTA
Lumières : Fabrice FRONTAL
Vidéo : Laurent ROJOL
Son : Jean-Noël FRANCOISE / Valentin PASQUET
Régie Générale : Alizée GOUDARD
Photos : Tristan JEAN-VALES
Théâtre de l’Aquarium
du 3 au 15 février 2015
du mardi au samedi à 20h30, dimanche à 16h
www.theatredelaquarium.com

Le texte aux Editions théâtrales :

Tristesse2

Prix : 18 € – ISBN : 978-2-842-60451-6

 

Laurent Schteiner