Articles

Musique : l’ensemble « Josef, Josef » au théâtre du Roi René à Avignon

Par Laurent Schteiner, le 22 mai 2021 — eric slabiak, josef josef, Théâtre du Roi René — 3 minutes de lecture

Après vingt-cinq années de tournées, mille-huit-cents concerts sur les cinq continents, huit albums, Eric Slabiak, fondateur du groupe Les Yeux Noirs, commence en 2019 une aventure musicale avec Josef Josef, son nouvel ensemble de cinq musiciens. Leur premier disque, enregistré chez Buda Musique, rassemble des compositions originales et des mélodies traditionnelles, des chansons yiddish et tsiganes mêlées à des sonorités actuelles. Un voyage dans les Balkans et l’Europe de l’Est, au cœur des cultures musicales juives et roms.

Le premier album de Josef Josef est composé de douze titres dont cinq chansons en yiddish, la langue de mes grands-parents, ainsi que de chants tsiganes et de morceaux des répertoires de Russie et des Balkans (Serbie, Moldavie). Nous sommes cinq instrumentistes. Trois d’entre nous chantent également.
Le violon dialogue avec la guitare et l’accordéon, et de manière moins traditionnelle, avec la batterie et la basse. Issus de plusieurs formations musicales, nous nous côtoyons depuis longtemps, notamment au sein du groupe Les Yeux noirs (1992-2017). Chacun chemine dans des univers musicaux différents. Ainsi, pour créer un son propre à Josef Josef, nous mêlons nos influences world , jazz, classique, pop et rock.

« Les premières notes de violon s’élèvent, bientôt rejointes par celles de l’accordéon, la batterie, la guitare et la basse, et le monde s’élargit soudain, le ciel semble plus haut et en même temps à portée de main. Ils sont là, les magiciens de Josef Josef, ils parcourent le vieux continent, vont chercher son cœur battant à l’Est et c’est un monde entier qui virevolte sous leurs doigts, dans leurs voix. Et ces chants nous empoignent, entre la perte et le désir de conquête, dans leur interprétation à la fois fidèle à leur âme et audacieuse dans les arrangements : ici le jazz fait une incursion chez les tsiganes, ici la musique reprend ses droits et sa grâce dans le langage le plus pur, qui console, régénère et donne follement envie de s’abandonner à la joie de vivre, à l’amitié, à l’amour, de fermer les yeux et de danser. » Valérie Zenatti

Eric Slabiak (violon & chant), Frank Anastasio (guitare & chant),
Dario Ivkovic (accordéon), Jérôme Arrighi (basse), Rémi Sanna (batterie)

Festival OFF d’Avignon
Théâtre du Roi René
4bis, Rue Grivolas
84000 Avignon
Du 7 au 31 juillet à 21H50
Relâches les dimanches 11, 18 et 25 juillet

Extraits du concert :

https://drive.google.com/file/d/1F74B-Ao63zHNDLvmrVyJx6wDfMNTZdAH/view?usp=sharing

https://drive.google.com/file/d/1lBETyIO46OVUmRXvoHDdv5Ru1BRdN_oM/view?usp=sharing

 

 

 

Laurent Schteiner

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.