Articles

Théâtre : « 2 Soeurs » Marien Tillet conteur hypnotique

Par Audrey Jean, le 24 mai 2021 — 2 soeurs, Le cri de l'armoire, Marien Tillet, Théâtre Dunois — 4 minutes de lecture

Après « Paradoxal » et « Le dernier ogre » elle est de retour la compagnie Le cri de l’armoire et elle réussit encore et toujours à nous cueillir dès les premiers instants de ce nouveau spectacle « 2 Soeurs ». Marien Tillet, conteur de génie et manipulateur de talent nous embarque sur les traces énigmatiques de deux soeurs irlandaises, une sombre histoire de sorcières, de folie collective et d’armoire mystérieuse. Un délicieux frisson.

Lorsque Marc découvre un journal intime dans le tiroir d’une armoire chinée en fin de journée dans une brocante il ne se doute pas une seconde qu’il ouvre alors une boîte de pandore qui va le faire voyager jusque dans l’Irlande des années 50. Le journal appartient à la jeune Aileen O’Leary, disparue mystérieusement dans son village situé tout près des mines de cuivre du sud de l’Irlande. Marc est ethnologue, curieux et avide de répondre à tout un tas de questions sur le genre humain… qui plus est il tente de finaliser un mémoire sur les hystéries collectives, tout est ainsi parfaitement en place pour titiller sa curiosité et surtout la nôtre.

C’est une compagnie unique dans le paysage théâtral, chaque création de la compagnie Le cri de l’armoire explore en effet des émotions, des perceptions rarement mises en lumière sur les plateaux. Les méandres du mental, les mécaniques de la psyché,  la peur,  la fascination pour l’horreur, toute une poétique de l’étrange est développée avec maestria dans les spectacles de Marien Tillet et ses acolytes. « 2 Soeurs » ne déroge pas à la règle et nous entraîne dans un récit énigmatique à tiroirs. L’enquête ne sera pas simple elle sera sinueuse, déroutante, inconfortable et révélera ses secrets inavouables au terme d’un jeu machiavélique mené tambour battant par notre conteur. En effet Marien Tillet s’amuse follement à brouiller les pistes,  à alterner les adresses et les sujets de conversation, à nous distraire de palabres pour mieux nous piéger lentement dans son histoire horrifique. Le jeu n’en est que plus mortellement délicieux, la fascination morbide plus intense… Mais de ce récit naissent aussi des instants de fulgurante beauté qui surgissent avec éclat de la pénombre et tapent au coeur déjà malmené par la peur. Cela tient sans doute au soin accordé à la scénographie épurée de Samuel Poncet, une esthétique en clair-obscur qui se joue sur des détails, qui évoque plus qu’elle ne représente quelque chose d’organique, de primitif, et de vertigineux. Le son en est également un artisan incontournable, personnage à part entière de ce thriller il est ici démultiplié grâce a un dispositif très ingénieux signé Pierre Alain Vernette, il devient outil central de l’expérience, élément mouvant et hypnotique de ce jeu de perception, d’éveil des sens, il déplace progressivement  le temps et le spectateur dans une faille sans fond, le miroir que nous tend le conteur. Profondément humain le spectacle parle de nous, de nos peurs profondes et déraisonnées, de la noirceur de l’homme, de ses béances inexpliquées… La parole du conteur est alors au juste endroit. Faire passer les histoires, porter des récits de toutes formes qui l’air de rien aident à comprendre le monstre, ou le monde. Et peut-être un peu, un tout petit peu l’apprivoiser.

Audrey Jean

2 SŒURS
thriller à têtes multiples
écriture/jeu Marien Tillet
scénographie/lumières Samuel Poncet
dispositif sonore Pierre Alain Vernette
durée 1h10
à partir de 13 ans
Production Le Cri de l’Armoire
En tournée :
10/06/21 : Saint Maixent l’Ecole dans le cadre de la journée professionnelle du Festival Traverse!
28/10/21 : Théâtre de Cluny dans le cadre du Festival Contes Givrés
20/01/22 : La Rampe/La Ponatière, Scène conventionnée d’Echirolles
09-20/05/22 : Théâtre Dunois – Paris

Audrey Jean

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.