Articles

Théâtre : « Petite » d’Ariane Louis au Théâtre des Déchargeurs

Par Laurent Schteiner, le 1 février 2022, mis à jour le 3 février 2022 — ariane louis, petite, theatre des déchageurs, thibault besnard — 3 minutes de lecture

Le théâtre Les Déchargeurs met actuellement à l’honneur le texte d’Ariane Louis, Petite, qui a été sélectionné par le Bureau des lecteurs de la Comédie Française. Cette fable, mise en scène par Thibault Besnard, illustrant la notion d’enfermement a été également consacré par le Prix de la mise en scène au Festival des Floréales.

Des corps entrelacés qui se font et se défont dans une pièce remplie de caisses. Ils se séparent pour laisser place à deux sœurs qui vivent  dans cet ensemble réduit au minimum. Leurs fonctions sont bien définies, la cadette range ses boites tandis que l’ainée guette la porte en écoutant la vie de l’autre côté. L’ainée s’exprime de façon sporadique alors que son corps s’agite de soubresauts. La cadette, compulsive, s’active à modifier l’ordonnancement des caisses selon les étiquettes et les couleurs. L’espace-temps semble s’être volatilisé. Un homme surgi d’entre des caisses nous conduit dans une narration faite d’occurrences qui gagnent les deux soeurs. Puis l’homme se matérialise. Si le corps tient lieu de réceptacle au langage de l’ainée, l’arrivée de cet intrus signe le réveil des pulsions sexuelles au sein de cette petite société.

Spectacle sur l’enfermement physique et / ou moral, tous les champs du possible nous sont offert. A la façon d’une caisse sans étiquette, la perte de l’identité devient un phénomène récurrent et patent. Des scénarios multiples s’offrent à nous avec cette obsession permanente de ne pas être la « petite », adjectif par trop infamant. Cette pièce est une chorégraphie à elle seule où le corps en est le moteur. Cette pièce joue un ballet sans fin dans un emmurement tragique. Prisonnières de leur folie ou de leur propre corps, elles dansent une chorégraphie mortifère. Saluons la performance de ces comédiens qui nous proposent un spectacle de qualité troublant et envoutant. L’imaginaire a pris le contrôle pour notre plus grand régal !

Laurent Schteiner

 le lien du teaser si besoin : https://www.youtube.com/watch?v=YHKBwhbt39E

Petite d’Ariane Louis
Mise en scène de Thibault Besnard assisté de Louise Cassin

avec Ariane Louis, Julie Gratens et Edouard Dossetto

  • Création lumière : Gilles Robert
  • Création sonore : Jules Poucet
  • Scénographie : Chloé Bellemère
  • Régisseur : Raphaël Bertomeu
  • Affiche, photos et vidéos : Damien Guillaume

Théâtre Les Déchargeurs
3, rue des Déchargeurs – 75001 PARIS
01 42 36 00 02

www.lesdechargeurs.fr

jusqu’au 22 février 2022 du dimanche au mardi à 21h

Laurent Schteiner

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.