Articles

Théâtre : « Quelque chose au côté gauche » d’après Tolstoï au Studio Hébertot

Par Laurent Schteiner, le 30 octobre 2021 — herve falloux, Quelque chose au côté gauche, severine vincent, Studio Hebertot, tolstoi — 3 minutes de lecture

Le Studio Hébertot vient de nous présenter un beau spectacle Quelque chose au coté gauche tiré de l’œuvre de Tolstoï, la mort d’Ivan Ilitch. La mise en scène de Séverine Vincent nous plonge de plain pied dans cette histoire exceptionnelle où la philosophie de l’existence explore la sacralité de l’existence.

Ce seul en scène aux allures de conte, nous entraine dans la Russie tsariste où l’opportunisme d’un jeune homme, Ivan Ilitch, lui permet de gravir tous les échelons de la vie sociale et devenir président du tribunal de St Pétersbourg. Issue d’une famille modeste, il est le seul à entrevoir un bel avenir. Tirant partie de tout, il se hisse dans la hiérarchie sociale de façon inespérée, faisant ainsi partie de l’aéropage des puissants. Il fréquente bon nombre de femmes, puis décide de se ranger. Les années qui suivent sont pour lui du pain béni . Si sa vie demeure empreinte de douceurs, de tranquillité et de sérénité, celle de son entourage se dégrade  imperceptiblement. Un jour, le destin s’en mêle. Il ressent une douleur au côté gauche. Faisant fi de ce détail, il poursuit une vie spirituelle digne de son rang. Puis, tout bascule au contact de cette douleur qui se fait plus vive, plus insistante. Que veut lui signifier son corps ? Les fondations mêmes de sa vie vacillent l’entrainant dans une réflexion profonde sur une vie reposant sur une totale vacuité. La grande faucheuse se manifeste-t-elle ? Est-il en train d’expier sa vie d’égoïste ? Il s’engage alors sur le chemin de la rédemption. N’est-il pas trop tard ?…

Hervé Falloux interprète avec générosité et brio ce personnage raide attiré par les étoiles. Mais la vie réserve parfois des tours à sa façon. Etalant cette vie avec componction, il resserre son discours avec angoisse et désespoir à l’approche de la mort. N’y-a-t-il pas plus grand échec que celui de passer à côté de sa vie ? Ce châtiment qui frappe Ivan Ilitch est un rappel salutaire sur le caractère précieux et sacré de l’existence.

Laurent Schteiner

Quelque chose au côté gauche d’après l’oeuvre de Léon Tolstoï, la mort d’Ivan Ilitch
Adaptation libre d’Hervé Falloux
Mise en scène de Séverine Vincent

avec Hervé Falloux

  • Scénographie : Jean-Michel Adam
  • Lumières : Philippe Sazerat
  • Costume : Jean-Daniel Vuillermoz
  • Création son :  Ladam

Studio Hébertot
78 bis boulevard des Batignolles
75017 Paris
Loc : 01 42 93 13 04

jusqu’au 27 novembre 2021 ls jeudis, vendredis et samedi à 19h

 

Laurent Schteiner

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.